AccueilAuto & MotoCitroën s'attaque au Dacia Jogger avec une version plus pratique et moins...

Citroën s’attaque au Dacia Jogger avec une version plus pratique et moins chère du nouveau ë-C3 électrique

La présentation de la nouvelle Citroën ë-C3 électrique a fait sensation ces dernièrs jours.. Une version avec plus de capacité et de volume intérieur est d'ores et déjà attendue.

La quatrième génération de la Citroën ë-C3 arrive pour la première fois sous le nom de “ë-C3”, en référence à sa motorisation 100% électrique. Cependant, beaucoup ont déjà affirmé que sa capacité intérieure ou son volume de chargement pourraient être insuffisants pour certains clients qui recherchent une variante encore plus performante, appelée à l’origine “Aircross”.
Les versions Aircross de Citroën sont destinées à donner plus de praticité à certains de ses modèles. Cette appellation se retrouve sur la C3 (dernière génération), la C4 et la C5. En raison du bon accueil qu’elles ont reçu au sein de l’entreprise française, de nombreux clients potentiels s’attendent déjà à ce que cette désignation se retrouve sur la C3 nouvellement remaniée. Mais arrivera-t-elle vraiment ?

La prochaine Citroën ë-C3 Aircross sera équipée d'un moteur électrique et d'un moteur à essence.

Nouvelle Citroën ë-C3 Aircross en 2025

Selon Autocar, c’est exact. Les Britanniques ont pu confirmer auprès du PDG de la firme française, Thierry Koskas, l’arrivée de cette version plus polyvalente, même s’il faudra encore attendre quelques années avant de la voir apparaître.

La nouvelle génération du Citroën ë-C3 Aircross conservera un look de SUV et, compte tenu de ses dimensions, appartiendra au segment B. Bien qu’il soit basé sur le véhicule utilitaire français lifté, il subira d’importantes modifications, tant à l’intérieur qu’à l’extérieur, afin d’accueillir jusqu’à sept personnes sur trois rangées.

Les médias susmentionnés rapportent qu’il sera basé sur la même plate-forme Smart Car que celle du nouveau ë-C3, mais que sa taille sera considérablement élargie afin d’offrir l’espace et les capacités attendues.

Sur le plan esthétique, elle reprendra certaines caractéristiques qui ont fait sensation dans le ë-C3, comme ses nouveaux phares ou ses formes carrées et musclées. Ces éléments sont aux antipodes de la génération précédente, qui se caractérisait surtout par des lignes courbes et des formes adoucies.

Sur le plan mécanique, elle devrait être proposée avec des motorisations 100% électriques et quelques alternatives essence, comme c’est le cas pour les nouvelles Citroën ë-C3 et C3, respectivement. Pour mémoire, la nouvelle variante zéro émission de la nouvelle voiture dispose d’une batterie de 44 kWh qui alimente un moteur électrique de 84 kW (113 ch) et offre une autonomie de 320 kilomètres. Plus tard, une nouvelle variante encore plus austère arrivera, avec une autonomie de 200 kilomètres et un prix de départ plus abordable.

L’un de ses points forts sera d’être l’un des modèles sept places les plus abordables du marché, rivalisant avec le Dacia Jogger, par exemple, bien que, dans ce cas, l’électrification reste un schéma hybride conventionnel. Le prix final pourrait être d’environ 18 000 euros pour les versions à essence et d’environ 26 000 euros pour la version tout électrique.

Son arrivée est prévue pour 2025, en même temps que celle de la version simplifiée de la Citroën ë-C3 et de ses 200 kilomètres d’autonomie électrique.

Pascal Dalibard
Pascal Dalibardhttps://appel-aura-ecologie.fr
Pascal est un passionné de technologie qui s'intéresse de près aux dernières innovations dans le domaine de la téléphonie mobile et des gadgets. Il est convaincu que la technologie peut changer le monde de manière positive, mais il est également soucieux de l'impact environnemental de ces produits.

Actualités

Coups de cœur