AccueilAuto & MotoNio ET5 Touring : L'hybride chinois avec batterie amovible débarque en Europe

Nio ET5 Touring : L’hybride chinois avec batterie amovible débarque en Europe

En Chine, le choix de voitures électriques ultramodernes dans tous les segments commence à être énorme - et l'Europe en profite de plus en plus.

La start-up Nio, par exemple, a ouvert en août les commandes pour deux modèles supplémentaires, ET5 Touring et EL6, ce qui signifie qu’elle offre désormais plus de choix européens que Tesla avec ses Model 3 à Model X.

La première de ces voitures électriques chinoises a en outre un format de break assez classique (voir photo)). Selon Nio, les premiers exemplaires ont maintenant été remis à des clients européens.
Prix apparemment proche de celui de la Tesla Model Y

Selon un rapport de CnEVPost, le constructeur n’a pas révélé combien il y en avait, mais a montré dans les médias sociaux des photos de cérémonies de remise de l’ET5 Touring en Allemagne, en Suède, aux Pays-Bas et en Norvège. Avec la nouvelle Nio pour l’Europe, le choix de voitures électriques au format break s’élargit.

La berline ET5, dont la forme rappelle celle de la Tesla Model 3, notamment après le rafraîchissement de sa face avant, était déjà disponible auparavant, tout comme la plus grande Nio ET7 et sa version SUV EL7.

Voiture électrique mixte chinoise avec batterie interchangeable : la Nio ET5 Touring
L’EL6, dont les commandes ont débuté en même temps que celles de l’ET5 Touring, est un autre SUV, mais c’est le break qui est arrivé en premier en Europe. Le prix d’achat allemand de 47.500 euros semble se situer à peu près au niveau de la Tesla Model Y, mais dans une spécialité de Nio, la batterie n’est pas encore incluse. Celle-ci a une capacité de 75 kilowattheures ou de 100 kilowattheures, peut être remplacée en quelques minutes dans des stations Nio spéciales, et coûte 169/289 euros par mois en location et 12.000/21.000 euros supplémentaires à l’achat.

Ainsi, la voiture électrique mixte chinoise passe dans une catégorie de prix supérieure, qui commence à près de 60.000 euros avec la batterie achetée. Dans ce contexte, l’autonomie avec la plus petite des deux capacités est plutôt médiocre avec 435 kilomètres selon WLTP, bien que le format permette un bon aérodynamisme. La Tesla Model Y, légèrement plus haute et plus courte, va même un peu plus loin avec environ 15 kilowattheures de moins, soit 455 kilomètres. Avec la grande batterie, l’autonomie WLTP du break Nio est de 560 kilomètres et son prix commence à 68 500 euros.

Voiture électrique mixte chinoise avec batterie interchangeable : la Nio ET5 Touring

Des breaks électriques pas seulement de Nio

Cette dernière importation n’est donc pas nécessairement un exemple de déferlement de voitures électriques bon marché en provenance de Chine, comme le voit la Commission européenne et l’étudie désormais officiellement, ni de la compétitivité prononcée des constructeurs chinois, que le CEO de Tesla, Elon Musk, ne cesse de souligner. Mais avec la Nio EL6, elle permet d’élargir le choix en Europe. Un autre break chinois, le MG5 Electric, est déjà disponible depuis un certain temps en Europe.

Pascal Dalibard
Pascal Dalibardhttps://appel-aura-ecologie.fr
Pascal est un passionné de technologie qui s'intéresse de près aux dernières innovations dans le domaine de la téléphonie mobile et des gadgets. Il est convaincu que la technologie peut changer le monde de manière positive, mais il est également soucieux de l'impact environnemental de ces produits.

Actualités

Coups de cœur