AccueilTransportVolkswagen a un atout dans son jeu pour affronter les véhicules électriques...

Volkswagen a un atout dans son jeu pour affronter les véhicules électriques chinois

Publié le:

L’arrivée en Europe de véhicules électriques portant le label “made in China” cause beaucoup de tort aux marques traditionnelles. Volkswagen est l’une de ces marques qui ressentent les effets de l’arrivée des véhicules électriques en Europe, puisqu’elle a dû réduire, voire arrêter la production de modèles tels que l’ID.3 ou la Born au cours des derniers mois, en raison de leur faible demande par rapport au succès de ses rivales telles que la BYD Dolphin ou la MG4.

Néanmoins, Volkswagen est devenu le premier constructeur automobile occidental à s’implanter en Chine, où il détient une bonne part du gâteau des ventes de voitures. Cela l’a également aidé à développer ses propres médicaments pour faire face à ses adversaires chinois en Europe.

Le secret de Volkswagen est une plateforme “made in China”.

Plate-forme MEB de Volkswagen

Et ce remède n’est autre que le développement d’une plateforme avancée que Volkswagen va concevoir pour ses futurs modèles électriques à bas prix. Malheureusement, vous ne pourrez pas en profiter directement, car le constructeur allemand affirme que la future plateforme sera développée et fabriquée en Chine, exclusivement pour les modèles électriques qui seront lancés dans ce pays. Mais il ne faut pas exclure la possibilité de voir à l’avenir ces prometteuses voitures électriques à bas prix destinées à la Chine. Mais je peux vous assurer que si c’est le cas, ce ne sera pas aux prix pratiqués dans ce pays.

Pour l’instant, cette plateforme est connue sous le nom de PPA (Principal Platform A) et serait étroitement liée à la célèbre plateforme MEB que le géant allemand utilise actuellement pour donner vie à des modèles tels que l’Audi Q4 e-tron, la Cupra Born, la Skoda Enyaq ou la Volkswagen ID.Buzz, pour ne citer qu’un seul exemple de chaque société. Cette plateforme modulaire sera personnalisable en fonction des besoins des clients en Chine et pourra varier des aspects tels que le moteur ou les batteries.

Ils proposeront des voitures électriques intéressantes à partir de 18 000 euros.

2023 Volkswagen ID.2all. Image de couverture.

C’est Ralf Brandstaetter, le responsable de Volkswagen en Chine, qui a déclaré à Reuters que l’entreprise allemande travaillait au développement de quatre modèles électriques spécifiquement destinés à la Chine, qui naîtront sur la plateforme PPA susmentionnée. Le prix de ces modèles se situera entre 140 000 et 170 000 yuans (entre 18 030 et 21 890 euros). Comme si cela ne suffisait pas, pour en faire une réalité, Volkswagen travaillera avec des constructeurs tels que SAIC et FAW pour assembler ces véhicules prometteurs en Chine.

Comme l’a indiqué Volkswagen, cette plateforme sera développée en Chine pour le marché local. Elle pourrait donc être dotée de différentes fonctions et technologies peu connues en Europe, telles que le mode “karaoké”. Mais surtout, cette plateforme PPA utilisera des composants provenant de fournisseurs chinois, ce qui lui permettra d’être prête à être commercialisée en beaucoup moins de temps, tout en gardant à l’esprit le détail de la réduction des coûts.

Volkswagen travaille avec des fournisseurs chinois

2023 Volkswagen ID.7 Image des bouches d'aération.

Ludger Luehrmann, directeur technique de Volkswagen Group China Technology Company (VCTC), la division du constructeur automobile allemand qui développe la plateforme, a également déclaré à Reuters que les véhicules seront équipés d’écrans de tableau de bord conçus par un fournisseur chinois, ce qui leur a permis d’économiser près de 40 %. En outre, le transfert du développement de la plateforme en Chine a également permis à Volkswagen d’éliminer les retards dus aux décalages horaires entre l’Allemagne et l’Asie.

Pascal Dalibard
Pascal Dalibardhttps://appel-aura-ecologie.fr
Pascal est un passionné de technologie qui s'intéresse de près aux dernières innovations dans le domaine de la téléphonie mobile et des gadgets. Il est convaincu que la technologie peut changer le monde de manière positive, mais il est également soucieux de l'impact environnemental de ces produits.

Articles connexes

Des voitures solaires qui se rechargent en roulant : cette usine allemande a réalisé l’impossible

De plus en plus de constructeurs automobiles cherchent à rendre l'utilisation des véhicules durable, la première alternative étant...

Le potentiel inconnu de Waze – une fonctionnalité surprenante que Google Maps ne possède pas

Waze pourrait être considéré comme la meilleure alternative à Google Maps pour planifier un itinéraire spécifique en voiture....

Audi Q7 2025 : le SUV pionnier d’Ingolstadt, plus high-tech que jamais

Au milieu d'une période de rénovations majeures au sein d'Audi, c'est maintenant au tour de son plus grand...

Wagoneer S: Jeep lance son premier SUV tout-électrique

Jeep a officiellement annoncé son premier SUV entièrement électrique pour le marché américain, le Wagoneer S, qui arrivera...