vendredi, juin 21, 2024
AccueilAuto & MotoUne nouvelle voiture électrique de Renault est sur le point d'être présentée,...

Une nouvelle voiture électrique de Renault est sur le point d’être présentée, dont le nom est l’histoire de l’automobile

Lundi 4 septembre prochain, sur la scène de l'IAA de Munich, la marque française présentera en avant-première un nouveau SUV électrique qui ouvre une nouvelle ère pour un modèle historique.

Pour Renault, l’électrification permet de changer complètement la technologie qui équipe toutes ses voitures, tout en redonnant vie à certains de ses noms emblématiques. Nous connaissons déjà la plupart des modèles électriques de la gamme : la Megane E-Tech et les nouvelles générations de Renault 5 et Renault 4 (sans oublier le concept 4ever Trophy dont le destin est encore incertain).

Après avoir présenté les nouveaux Espace et Rafale aux technologies hybrides, c’est au tour du nouveau Scenic E-Tech de revenir dans la gamme de la marque Renault sous la forme d’un SUV électrique. Son format réaffirme la disparition des monospaces inventés par la marque française et qui ont peu à peu disparu des gammes de tous les constructeurs.

La première génération du Renault Scenic est apparue en 1996, à l’époque encore sous le nom de Mégane et le patronyme Scenic. L’introduction de la deuxième génération en 2003 en a fait un modèle à part entière. La quatrième génération, avec deux versions, 5 et 7 places, a succombé à la poussée des SUV, dont la concurrence les a pratiquement éliminés du marché. Bien qu’il soit encore disponible dans certains pays, sa disparition telle qu’on l’a connue jusqu’à présent est un fait.

Renault scenic e tech
L’aperçu du Scenic E-Tech montre que ce SUV électrique adopte la nouvelle philosophie de design de la marque.

Le Scenic E-Tech aura pour concurrent le segment C-SUV, au-dessus de la Mégane E-Tech, qu’il dépasse en taille, se rapprochant de la Volkswagen ID.4 et d’autres modèles électriques de 4,60 à 4,75 mètres de long. Comme annoncé à l’époque, la date prévue pour sa présentation est le 4 septembre au salon IAA Mobility 2023 à Munich.

Le PDG de Renault, Luca de MEO, a lui-même exclu un retour du Scenic avec une carrosserie monospace. Comme nous l’avons déjà vu dans l’aperçu de cette présentation, le design sera basé sur la Mégane E-Tech, avec quelques retouches de détails pour lui donner sa propre personnalité. La face avant se distinguera par son traitement de l’éclairage, avec des phares LED fins, des feux diurnes en format vertical et le nouveau logo de la marque mis en évidence au centre de la calandre. L’arrière devrait être doté d’un hayon qui s’ouvre à la hauteur du pare-chocs pour faciliter le chargement et recevra également son propre look distinctif dans le design des feux à LED.

Le nouveau Scenic ne sera disponible qu’en version cinq places, car la plate-forme ne permet pas d’accueillir trois rangées de sièges, comme l’a déclaré Gilles Le Borgne, vice-président exécutif de l’ingénierie de Renault, au salon de l’automobile de Munich l’année dernière : “Non, il n’y a pas de projet en ce sens. Nous pouvons avoir quatre roues motrices, mais pas trois rangées de sièges”.

Les motorisations et variantes du nouveau Scenic E-Tech seront dévoilées lundi et devraient être celles déjà présentes sur la Megane E-Tech. La gamme de son petit frère se compose de trois niveaux de finition : Equilibre, Techno et Iconic. La première est associée au moteur EV40 de 96 kW (130 ch) et est couplée à une batterie de 40 kWh d’une autonomie de 294 km. Les autres sont équipés du moteur EV60 de 160 kW (220 ch), d’une batterie de 60 kWh, d’une autonomie de 427 km et de différentes options d’équipement et de puissance de charge.

Il n’est pas exclu qu’en raison de sa proximité de taille avec la Nissan Ariya, elle reçoive une batterie de plus grande capacité, puisque leur plateforme commune supporte jusqu’à 87 kWh pour les versions à plus grande autonomie du constructeur japonais.

Pascal Dalibard
Pascal Dalibardhttps://appel-aura-ecologie.fr
Pascal est un passionné de technologie qui s'intéresse de près aux dernières innovations dans le domaine de la téléphonie mobile et des gadgets. Il est convaincu que la technologie peut changer le monde de manière positive, mais il est également soucieux de l'impact environnemental de ces produits.

Actualités

Coups de cœur