AccueilActualitésLes chutes de neige arrive : peut-on manger de la neige fraîche...

Les chutes de neige arrive : peut-on manger de la neige fraîche en toute sécurité ?

En montagne, la neige commence à apparaître en automne. Et avec les premiers flocons de neige, si blancs et duveteux. Et si certains se contentent de faire des bonhommes de neige, d'autres n'hésitent pas à gouter la neige pendant qu'elle est encore "fraîche". Est-ce sûr ?

Publié le:

Évidemment, personne ne recommande de manger de la neige avec des assiettes. Même si c’est “pur”, tu ne devrais pas le faire.

Il semble que la neige fraîchement tombée, recueillie dans une zone vierge, soit exempte de tout contaminant. Mais n’en soyez pas si sûr. Selon les météorologues, même la première neige est éventée !

La neige se forme lorsque des gouttelettes d’eau gèlent autour de poussières ou de débris dans l’air, formant un cristal de glace qui recueille ensuite la vapeur d’eau et forme un flocon de neige. Lorsqu’elle tombe, elle recueille aussi absolument toutes les particules présentes dans l’air, de la saleté aux particules bactériennes en passant par la suie.

Selon les régions, la neige peut également contenir des sulfates, des nitrates, du formaldéhyde, du mercure ou des pesticides. S’il y a du vent, la neige peut même se mélanger à la terre soulevée du sol avant de se déposer. Une étude de 2015 publiée dans la revue Environnement Science : Processes & Impacts a également démontré comment la neige peut se mélanger aux gaz d’échappement de l’essence.

Est-il possible de manger de la neige ?

Manger des flocons de neige est sans danger !

Certes, si vous attrapez quelques flocons de neige avec votre bouche, il ne se passera rien. Mais en même temps, il n’y a pas non plus de rapports de maladies associées à la consommation de boules de neige. Il y a de fortes chances que, même si vous mangez une boule de neige, vous ne puissiez pas consommer des polluants et des substances nocives en quantités telles qu’ils vous nuisent.

Important à savoir ! Parfois, les randonneurs mangent de la neige pour se débarrasser de la soif en cas d’urgence. Les centres de contrôle et de prévention des maladies (États-Unis) mettent en garde contre ce type de grignotage, car il peut faire baisser la température du corps. En cas de problème d’approvisionnement en eau, il n’y a pas de danger à prendre de la neige et à la faire bouillir, car cela permet de tuer les germes et d’augmenter la température.

Pascal Dalibard
Pascal Dalibardhttps://appel-aura-ecologie.fr
Pascal est un passionné de technologie qui s'intéresse de près aux dernières innovations dans le domaine de la téléphonie mobile et des gadgets. Il est convaincu que la technologie peut changer le monde de manière positive, mais il est également soucieux de l'impact environnemental de ces produits.

Articles connexes

L’adoption des voitures électriques est lente, mais les perspectives sont favorables

Cette année, les gros titres sur les véhicules électriques (VE) ont été lamentables. Alors que le monde se...

Des voitures solaires qui se rechargent en roulant : cette usine allemande a réalisé l’impossible

De plus en plus de constructeurs automobiles cherchent à rendre l'utilisation des véhicules durable, la première alternative étant...

Stellantis réalise un bénéfice record dans le cadre de la conversion électrique de ses usines

"Les résultats financiers record d'aujourd'hui sont la preuve que nous sommes devenus un nouveau leader mondial dans notre...

Le moteur à hydrogène révolutionnaire de Hyundai-Kia ne produit aucune émission : il ne pollue pas et n’émet pas de particules

Le stockage de l'hydrogène dans un réservoir pressurisé pour alimenter la pile à combustible d'un véhicule électrique est...