Le Parlement européen a voté l’interdiction des voitures à essence et diesel à partir de 2035

Enfin, l'Union européenne est parvenue à un accord et a fixé à 2035 la date limite pour l'arrêt de la vente des voitures à essence et diesel.

Date:

De longues négociations ont eu lieu pendant des mois. La fixation d’une date pour la mise sur le marché européen des véhicules à combustion a suscité d’intenses débats à l’intérieur et à l’extérieur des institutions européennes.

La mesure a été adoptée à la suite de l’accord politique conclu hier soir entre les négociateurs du Parlement européen, du Conseil de l’UE-27 et de la Commission européenne, dans le cadre du paquet “Fit for 55”, qui vise à réduire les émissions de CO2 dans l’UE de 55 % d’ici à 2030 afin de parvenir à la neutralité climatique du marché européen d’ici à 2050.

Dans le cadre de cet accord et à titre de période transitoire, un objectif de réduction des émissions de 55 % pour les nouvelles voitures et de 50 % pour les nouvelles camionnettes a été fixé pour 2030, par rapport aux niveaux de 2021. En 2035, cet objectif passerait à 100 % pour les deux types de voitures, avec pour conséquence l’interdiction de la commercialisation des véhicules à combustion.

La nouvelle a été abordée par la présidente de la Commission européenne, Ursula von der Leyen, qui a souligné dans un message sur Twitter que l’accord est une étape “cruciale” pour atteindre les objectifs climatiques de 2030. L’Allemand a par ailleurs souligné que cette décision stimulera l’innovation et le “leadership industriel et technologique” de l’UE.

Le ministre de l’industrie de la République tchèque, qui assure la présidence tournante de l’UE, Jozef Síkela, s’est également exprimé sur le sujet, soulignant que l’accord favorisera une industrie automobile “moderne” et “compétitive” dans l’UE. Il a également souligné que le délai convenu est propice à ce que les constructeurs automobiles soient en mesure d’atteindre les objectifs fixés.

Au passage, l’accord prévoit une dérogation pour les petits constructeurs automobiles, ceux qui produisent moins de 1 000 véhicules par an, jusqu’en 2035. Les fabricants dont les volumes de production sont faibles, entre 1 000 et 10 000 voitures neuves par an ou 1 000 à 22 000 camionnettes par an, seront également exemptés.

En tout état de cause, les incitations seront maintenues pour les véhicules à émissions zéro et faibles (ZLEV) jusqu’en 2030. Dans le cadre de ce mécanisme, si un constructeur atteint certains critères de référence pour la vente de véhicules à émissions nulles ou faibles, il peut être récompensé par des objectifs d’émissions de CO2 moins stricts.

L’accord met également l’accent sur les carburants alternatifs neutres en carbone et stipule qu’à la suite d’une consultation des parties prenantes, la Commission européenne présentera une proposition visant à promouvoir les véhicules fonctionnant uniquement avec des carburants sans CO2 après 2035. Cette proposition fixera les normes pour les flottes.

En outre, 2026 sera la date fixée pour que l’exécutif européen procède à une analyse de l’évolution du processus visant à atteindre des émissions de CO2 nulles et réexamine ces objectifs à la lumière des progrès technologiques, en tenant compte des technologies hybrides rechargeables.

Le règlement qui vient de recevoir le feu vert comprend de nouvelles dispositions par rapport à la formulation initiale. Parmi celles-ci, le plafond des crédits d’émission que les constructeurs automobiles peuvent recevoir pour les innovations qui réduisent les émissions de CO2 est réduit de 4 g/km par an au cours de la période comprise entre 2030 et 2034, par rapport aux 7 g/km par an précédemment établis.

En outre, l’exécutif européen sera chargé d’élaborer une méthode permettant d’évaluer les émissions de CO2 sur l’ensemble du cycle de vie des voitures et des camionnettes vendues dans l’UE, ainsi que l’énergie qu’elles consomment.

Valérie Bizier
Valérie Bizier
Pour Valérie, écrire est un bon moyen de s’exprimer. Féministe dans l’âme, elle écrit principalement sur des sujets qui la touchent de près ou de loin.

Articles connexes

La série “Willow” sur Disney+ montre clairement que la nostalgie a des limites

Le remake de "Willow" est un produit qui était pratiquement acquis d'avance, Disney ayant raclé le fond du...

Comment choisir des pneus d’hiver en 9 étapes !

Entre le 1er novembre et le 31 mars, il est obligatoire d'équiper son véhicule en pneus hiver ou...

5 questions pour évaluer votre propre intelligence émotionnelle

Lorsqu'il s'agit de travailler avec les autres, Marcel Schwantes pense que l'intelligence émotionnelle (QE) est essentielle, que nous...

Pas de diesel, pas d’essence, pas d’électrique – le seul moteur que vous devez choisir pour faire un achat plus judicieux

Aujourd'hui, le nombre de décisions que les conducteurs doivent prendre avant d'acheter une nouvelle voiture a considérablement augmenté,...