vendredi, juin 21, 2024
AccueilTéléphonie MobileJ'ai hâte de changer de téléphone : Mon expérience avec le Realme...

J’ai hâte de changer de téléphone : Mon expérience avec le Realme GT Neo 2 : le bon, le mauvais et l’inattendu

Un regard critique sur un smartphone qui a tenté de se démarquer.

J’ai toujours été fidèle aux téléphones Xiaomi, mais après tant d’années, j’avais besoin de changement. Il y a un peu plus d’un an, j’ai commencé à chercher mon nouveau smartphone et j’ai fini par opter pour le Realme GT Néo 2. Un téléphone qui m’a immédiatement séduit par son rapport qualité-prix, mais qui m’a finalement complètement déçu.

À cette époque, ce modèle coûtait environ 400 euros, mais je l’ai obtenu en promotion pour 320 euros. Une économie qui, combinée aux caractéristiques du Realme GT Neo 2, m’a enthousiasmé. J’étais impatient d’avoir entre les mains un appareil aussi performant, doté d’un bel écran et d’une charge ultra-rapide. J’étais prêt à essayer quelque chose de nouveau, même si je suis désormais convaincu que je n’achèterai plus jamais de smartphone chinois et que je souhaite changer de téléphone dès que possible.

Pourquoi je n’ai pas aimé le Realme GT Neo 2

J’ai utilisé le Realme GT Neo 2 comme téléphone principal pendant exactement un an et 5 mois. Au début, j’étais comblé car il offrait tout ce que je recherchais. Cependant, avec le temps, j’ai réalisé qu’il était loin de mes attentes. Je l’avais choisi pour sa puissance, son espace de stockage, son bel écran et sa charge rapide. Mais j’ai vite compris que tout n’était pas aussi parfait.

L’appareil photo principal de 64 MP m’a particulièrement déçu en raison de ses piètres performances. On m’avait prévenu de ses limites, mais je ne m’attendais pas à des photos aussi médiocres en plein jour, avec des couleurs artificielles et une gestion de la lumière déroutante.

Le mode portrait est également décevant, avec un flou d’arrière-plan mal géré. Quant aux photos nocturnes, mieux vaut ne pas en parler. Même en ajustant manuellement les paramètres, il était impossible d’obtenir un bon cliché.

changer de mobile si le mien fonctionne bien photo Galaxy a34

Un autre point négatif concerne l’interface utilisateur de Realme. Bien qu’elle partage de nombreuses fonctionnalités avec OPPO, elle présente des bugs fréquents, notamment des déconnexions Wi-Fi. De plus, l’écran est très sensible et réagit parfois de manière aléatoire.

Mon prochain choix : le Google Pixel 7a

google pixel 7a

Avec le recul, je me rends compte que je privilégie la qualité de l’appareil photo et un système d’exploitation fluide plutôt que la puissance brute ou une charge ultra-rapide. Et pour ces critères, sans dépenser une fortune, un modèle se démarque : le Google Pixel 7a.

Ce modèle est un véritable joyau caché, équipé du dernier processeur de Google, le Tensor G2, garantissant une expérience fluide. Mais son véritable atout est son appareil photo principal de 64 MP avec OIS, plébiscité par de nombreux utilisateurs. Actuellement en promotion à environ 450 euros, il offre des photos d’une qualité comparable à celles d’un iPhone.

De plus, il tourne sous Android 13 avec une mise à jour possible vers Android 14 bêta. Ces modèles sont parmi les premiers à recevoir les nouvelles versions d’Android et ne sont pas encombrés par des surcouches ou des applications préinstallées inutiles. Sans oublier les fonctionnalités exclusives du Google Pixel 7a, disponible actuellement à environ 450 euros. Sa charge n’est peut-être pas la plus rapide, mais il compense par la prise en charge de la charge sans fil, rendant le câble superflu.

Stéphane Bourgeois
Stéphane Bourgeois
Stéphane a commencé à écrire il y a quelques années, explorant des sujets tels que les dernières technologies numériques, l'impact environnemental des industries et les dernières découvertes scientifiques. Son objectif est de partager des informations claires et accessibles pour aider les lecteurs à mieux comprendre le monde qui les entoure.

Actualités

Coups de cœur