En France, il n’a guère de succès, mais ce SUV hybride est la quatrième voiture la plus vendue au monde

Date:

Il est le plus grand rival du Toyota RAV4 au niveau mondial et le surpasse nettement dans des domaines tels que le raffinement de l'utilisation et la qualité de l'habitacle.

En 2022, la voiture la plus vendue au monde était le Toyota RAV4. Le SUV hybride japonais s’est écoulé à plus d’un million d’exemplaires dans les rues du monde entier, ce qui en fait la référence absolue, la voiture par définition, même avec les défauts qu’elle peut avoir. Le SUV de Toyota est suivi de près par l’un de ses plus grands rivaux. Un autre SUV japonais qui, de surcroît, l’améliore nettement à plusieurs égards.

Il s’agit également d’un autre SUV de taille similaire, dont la première génération était basée sur les caractéristiques de la première version du RAV4 que nous avions en Espagne. Il s’agit du Honda CR-V, un modèle qui a évolué au même rythme que son rival au fil des ans, mais qui, contrairement au Toyota, s’est très peu vendu en Espagne ces dernières années.

La 6ème génération du CR-V repousse les limites & redéfinit la grandeur 🚀

Son design a évolué au même rythme que le reste de la gamme Honda.

Bien qu’il ne connaisse pas un succès aussi retentissant que le Toyota RAV4, le CR-V est un autre poids lourd du marché mondial. Le modèle de Honda a été la quatrième voiture la plus vendue au monde en 2022 grâce à plus de 730 000 unités écoulées. Il est vrai qu’en France, le succès est loin d’être aussi grand que dans le reste du monde, car Honda n’y jouit pas de la même notoriété qu’en Chine ou aux États-Unis, mais il s’agit d’un achat presque aussi intéressant que le modèle Toyota.

La division francaise de Honda a lancé la nouvelle génération du CR-V en France il y a quelques semaines, avec un design beaucoup plus solide et mature que celui du RAV4, ainsi qu’un habitacle mieux construit et une qualité perçue élevée. Ce sont là ses principaux atouts par rapport à son rival, dont l’intérieur ne se distingue pas particulièrement par son design ou sa qualité.

En France, il n'a guère de succès, mais ce SUV hybride est la quatrième voiture la plus vendue au monde
Il est plus cher, mais aussi meilleur que la plupart des offres de son segment.

Elle est plus chère, mais aussi meilleure que la plupart des offres de son segment.

Il est également légèrement supérieur au RAV4 en termes de capacité de chargement, mais de justesse. Le Honda dispose d’un coffre de 587 litres, tandis que le RAV4 offre 580 litres. Le CR-V promet une meilleure habitabilité grâce à sa longueur de 4,70 mètres. Le RAV4, quant à lui, ne mesure que 4,60 mètres. En termes de prix et de dimensions, il s’agit donc de deux SUV canoniques du segment D. Ils ont tous deux été conçus comme des C-SUV. Tous deux ont commencé par être des C-SUV, mais l’arrivée d’alternatives plus compactes dans leurs gammes respectives leur a permis de gagner en taille et en coût.

L’un des domaines où la balance penche en faveur du RAV4 est celui de la puissance, avec 218 ch contre 184 ch pour le C-RV. Cependant, les performances que chaque modèle tire de son système hybride sont similaires : le premier a besoin de 8,4 secondes pour passer de 0 à 60, tandis que le second fait de même en 9 secondes, de sorte que l’avantage de la Toyota est partiellement dissipé. Les deux groupes motopropulseurs promettent toutefois de déplacer la voiture avec aisance, quelle que soit la puissance annoncée.

En France, il n'a guère de succès, mais ce SUV hybride est la quatrième voiture la plus vendue au monde
Héritage de l’habitacle de la Honda Civic et de la ZR V.

Les qualités du CR-V par rapport au Toyota RAV4 ne sont toutefois pas gratuites, car sa plus grande charge technologique et son intérieur de meilleure qualité ont un impact direct sur son prix final. Alors que la version la plus abordable du RAV4 est proposée à partir de 40 100 euros, le CR-V est proposé à partir de 51 545 euros.

Pour ce prix, le CR-V est entièrement équipé, alors que pour trouver le même niveau dans le RAV4, il faut aller jusqu’à la ligne Luxury, qui coûte 48.800 euros. C’est toujours moins que le Honda, mais il ne faut pas oublier le saut qualitatif que cette firme a fait avec ses derniers modèles et l’effet direct qui en découle sur le prix final.

Pascal Dalibard
Pascal Dalibardhttp://appel-aura-ecologie.fr
Pascal est un passionné de technologie qui s'intéresse de près aux dernières innovations dans le domaine de la téléphonie mobile et des gadgets. Il est convaincu que la technologie peut changer le monde de manière positive, mais il est également soucieux de l'impact environnemental de ces produits.

Articles connexes

Comment la voiture électrique réduit les revenus du gaz et du charbon pour le soutien du réseau électrique

Avec l'augmentation rapide des voitures électriques (VE) sur les routes, un changement majeur s'opère dans la manière dont...

Un nouveau processus de recyclage du polystyrène pourrait révolutionner l’industrie

Le polystyrène, couramment utilisé pour les emballages alimentaires et les produits de consommation, est l'un des plastiques les...

L’Union Européenne envisage des tarifs douaniers de 30 % sur les voitures électriques chinoises

L'essor de l'industrie chinoise pousse le monde occidental à adopter des politiques commerciales de plus en plus protectionnistes....

Les véhicules électriques freinent la croissance de la demande d’essence : un changement majeur en vue

Selon un récent rapport de la consultante Wood Mackenzie, la demande de gasoline devrait augmenter d'environ 340 000...