Contrôle technique des deux-roues : ce qui change en 2024

Date:

Objectifs de la Commission européenne : renforcer la sécurité des motards tout en préservant l'environnement grâce au contrôle technique.

Depuis 2014, une directive européenne prévoyait l’introduction d’un contrôle technique pour les deux-roues. Cependant, malgré cette directive, la France n’avait jamais mis en place cette mesure. Aujourd’hui, après de nombreuses hésitations et reports, le contrôle technique des deux-roues est sur le point de devenir une réalité.

Calendrier de déploiement

À partir d’avril 2024, les deux-roues devront se soumettre progressivement à ce contrôle en fonction de leur date d’immatriculation. Les véhicules immatriculés avant le 1er janvier 2017 seront les premiers concernés. Ils devront passer ce contrôle entre avril et fin 2024. Ensuite, en juin 2023, le Conseil d’État a donné deux mois au gouvernement pour préciser les modalités de ce contrôle, en respectant la directive européenne de 2014.

Éviter l’engorgement des centres de contrôle

Pour éviter une surcharge dans les centres de contrôle, l’application de cette mesure sera étalée jusqu’à la fin de 2026. Les centres déjà habilités à contrôler les véhicules légers ou lourds pourront étendre leur agrément pendant un an à partir d’avril.

Détails du contrôle pour les différentes catégories

Les deux-roues de catégorie L immatriculés entre janvier 2017 et décembre 2019 passeront leur premier contrôle en 2025. Ceux immatriculés entre janvier 2020 et décembre 2021 le feront en 2026. Pour les véhicules immatriculés après janvier 2022, le premier contrôle aura lieu quatre ans après leur mise en circulation, puis tous les deux ans.

Réactions des motards

Cette mesure n’est pas sans controverses. De nombreux motards ont exprimé leur mécontentement en manifestant dans différentes villes françaises. À Paris, une grande manifestation a eu lieu le 3 juin dernier. Malgré cela, le gouvernement souhaite un contrôle simple et économique, affectant environ quatre millions de deux-roues.

Contexte européen

La Commission européenne avait déjà imposé un contrôle technique pour les deux-roues dans tous les pays membres en 2014. Cette mesure visait à renforcer la sécurité des motards et à protéger l’environnement. Initialement, un décret de 2021 prévoyait le début de ce contrôle en janvier 2023 pour les véhicules immatriculés avant 2016.

Pascal Dalibard
Pascal Dalibardhttp://appel-aura-ecologie.fr
Pascal est un passionné de technologie qui s'intéresse de près aux dernières innovations dans le domaine de la téléphonie mobile et des gadgets. Il est convaincu que la technologie peut changer le monde de manière positive, mais il est également soucieux de l'impact environnemental de ces produits.

Articles connexes

Comment la voiture électrique réduit les revenus du gaz et du charbon pour le soutien du réseau électrique

Avec l'augmentation rapide des voitures électriques (VE) sur les routes, un changement majeur s'opère dans la manière dont...

Un nouveau processus de recyclage du polystyrène pourrait révolutionner l’industrie

Le polystyrène, couramment utilisé pour les emballages alimentaires et les produits de consommation, est l'un des plastiques les...

L’Union Européenne envisage des tarifs douaniers de 30 % sur les voitures électriques chinoises

L'essor de l'industrie chinoise pousse le monde occidental à adopter des politiques commerciales de plus en plus protectionnistes....

Les véhicules électriques freinent la croissance de la demande d’essence : un changement majeur en vue

Selon un récent rapport de la consultante Wood Mackenzie, la demande de gasoline devrait augmenter d'environ 340 000...