AccueilAuto & MotoCette voiture électrique chinoise s'est vendue à 500.000 exemplaires et c'est normal...

Cette voiture électrique chinoise s’est vendue à 500.000 exemplaires et c’est normal : à 23.990 euros, c’est une bonne affaire

Le succès de la BYD Dolphin est incontestable. En moins de deux ans de commercialisation, elle s'est imposée comme l'une des voitures électriques les plus vendues au monde.

Personne ne sera surpris d’apprendre que la clé d’une plus grande pénétration des véhicules électriques dans notre pays est d’offrir des modèles abordables et performants. C’est la formule proposée par le BYD Dolphin, un véhicule électrique chinois qui devrait étendre en Espagne l’énorme succès obtenu dans le monde entier, où il s’est déjà vendu à plus de 500 000 exemplaires.

La 500 000e Dolphin a quitté l’usine le 22 septembre. Ainsi, plus d’un demi-million de Dauphins sont aujourd’hui en circulation dans le monde, avec un succès retentissant, notamment en Chine, son marché d’origine. Depuis son lancement en août 2021, elle a été la voiture du segment C la plus vendue en Chine pendant 19 mois consécutifs.

Mais pas seulement en Chine. Au premier semestre 2023, elle était la sixième voiture électrique la plus vendue au monde (190 537 unités), juste derrière l’Atto 3 (232 931), également de la marque chinoise. Compte tenu de la distance qui la sépare de son poursuivant, il semble probable que la Dolphin terminera l’année à la sixième place des voitures électriques les plus vendues. Et ce n’est pas une surprise, vu ce qu’elle a à offrir.

La Dolphin Byd
La Dolphin est actuellement la sixième voiture électrique la plus vendue au monde.

La formule est apparemment simple : des performances fiables, un bon équipement en termes de sécurité et de technologie et un prix raisonnable. À cela, il faut ajouter un design intérieur très marquant et une technologie de batterie innovante. Après avoir connu du succès sur des marchés aussi divers que le Brésil et la Thaïlande (outre la Chine), sa récente arrivée en Europe, notamment en France, vise à continuer à réaliser de bonnes ventes.

Combien coûte le BYD Dolphin en France ?

Dans notre pays, la Dolphin est disponible en quatre versions et trois moteurs différents de 95, 177 et 204 chevaux. Les deux versions les moins puissantes ont une batterie d’une capacité de 44,9 kWh, tandis que les versions de 204 chevaux ont une batterie associée de 60,4 kWh.

L’autonomie varie entre 310 et 427 kilomètres, selon la version, et le prix commence à 29 990 euros avant subventions. Avec les incitants du Plan Moves III avec mise à la casse, le Dolphin le plus économique démarre à 22.990 euros, qui peuvent être réduits de 3.000 euros supplémentaires grâce à la déduction de l’impôt sur le revenu.

 Dolphin Active : 28 990 euros
L’intérieur de la Dolphin se distingue par sa technologie et son design remarquable.

La gamme de la BYD Dolphin et ses prix pour la Francee sont détaillés ci-dessous. Les prix indiqués ne comprennent pas les subventions 2023.

  • Dolphin Active : 28 990 euros (95 CV/340 km d’autonomie).
  • Dolphin Boost : 29 990 euros (177 CV/310 km d’autonomie).
  • Dolphin Confort : 33 990 euros (204 CH/ 427 km d’autonomie).
  • Dolphin Design : 35 990 euros (204 ch/427 km d’autonomie).

Si nous prenons la version avec le meilleur rapport euro/kilomètre d’autonomie, la Dolphin Comfort, nous avons une voiture électrique compacte qui, avec l’aide des Moves, peut coûter 28 990 euros. Là encore, 5 000 euros peuvent être soustraits de ce chiffre pour la déduction du bonus écologique 2023. Un prix sans aucun doute très compétitif.

Combien coûtent ses concurrents ?

Avec ses 4,29 mètres de long et son coffre de 345 litres, la Dolphin est une voiture électrique du segment C qui rivalise avec la MG4, la Citroën ë-C4, la Renault Megane E-Tech électrique, la Cupra Born et la Volkswagen ID.3. L’essentiel n’est pas que la BYD soit moins chère que toutes ces voitures (à l’exception de la MG), mais qu’elle soit également plus abordable que les modèles équivalents à essence ou à diesel.

 Dolphin Active : 23 990 euros
Avec ses 4,29 m de long, il rivalise avec des modèles bien connus sur le marché.

Le Volkswagen est le plus cher de tous. Une ID.3 Pro de 204 ch et 428 km d’autonomie coûte 42.990 euros. Une BYD Dolphin Comfort avec une puissance identique et presque la même autonomie certifiée (427 km) coûte 35.690 euros. À puissance et autonomie équivalentes, la BYD et la MG coûtent presque le même prix.

La Citroën ë-C4 est proposée à 34 990 euros dans sa version access, avec 136 ch et 356 km d’autonomie homologuée.

La Renault Mégane E-Tech est proposée à partir de 38 000 euros dans sa version EV40, avec 131 ch et 302 km d’autonomie. Cette version est cependant peu attractive pour le consommateur car elle ne peut être rechargée en courant continu, mais seulement en courant alternatif avec une puissance maximale de 7,4 kW. La version suivante de la gamme (EV60 160 kW super charge) atteint déjà 43 488 euros.

La Cupra Born est la cousine germaine de l’ID.3, mais elle est légèrement moins chère. La version la plus abordable commence à 44 600 euros avec une autonomie de 425 kilomètres (batterie de 58 kWh) et un moteur de 204 ch.

 

Pascal Dalibard
Pascal Dalibardhttps://appel-aura-ecologie.fr
Pascal est un passionné de technologie qui s'intéresse de près aux dernières innovations dans le domaine de la téléphonie mobile et des gadgets. Il est convaincu que la technologie peut changer le monde de manière positive, mais il est également soucieux de l'impact environnemental de ces produits.

Top Infos

Coups de cœur