AccueilTransportQui a dit que les voitures électriques n'étaient pas sûres en cas...

Qui a dit que les voitures électriques n’étaient pas sûres en cas d’accident ? Mercedes-Benz prouve que ce n’est pas le cas

Mercedes-Benz réfute la fausse croyance selon laquelle une voiture électrique est plus dangereuse en cas d'accident.

Publié le:

De nombreuses fausses croyances ont été générées à propos des voitures électriques, mais l’une des plus répandues est sans aucun doute le fait qu’elles sont plus dangereuses en cas d’accident, en théorie parce qu’elles brûlent plus facilement à cause des batteries, ce qui a déjà été démenti par différentes agences à plusieurs reprises et montre en fait qu’une voiture à combustion est plus susceptible de s’enflammer après une collision.

Afin de démystifier ces faux mythes, Mercedes-Benz a voulu être le premier constructeur à réaliser un crash test public avec deux véhicules tout électriques. En simulant un scénario réel, une Mercedes-Benz EQA est entrée en collision frontale avec une Mercedes-Benz EQS à une vitesse de plus de 56 km/h (35 mph).

The world's first public two-car electric crash test by Mercedes-Benz

Normalement, de tels crash-tests sont effectués dans le cadre des tests de sécurité auxquels les véhicules sont soumis, tels que ceux de l’Euro NCAP ou de la NHTSA. Par exemple, dans les tests Euro NCAP, le véhicule est testé contre un chariot pesant plus de 1 400 kg à une vitesse de 50 km/h. Voici la vidéo :

Dans le cas du test effectué par Mercedes-Benz, la collision se produit avec des masses beaucoup plus élevées, à une vitesse similaire à celle des tests Euro NCAP. Le test montre non seulement comment le système haute tension des deux véhicules électriques Mercedes-Benz s’éteint automatiquement après la collision, mais aussi comment l’habitacle reste intact après l’impact, ce qui permet aux occupants d’utiliser les portes pour sortir des véhicules.

Test-crash-Mercedes-Benz-électrique

Sur la base de ce test, Mercedes-Benz s’engage à atteindre zéro accident impliquant ses véhicules d’ici 2050. Le responsable de la sécurité des véhicules de Mercedes-Benz AG, Paul Dick, a déclaré :

« Les quatre mannequins, hommes et femmes, ont respecté les limites biomécaniques lors de cet accident extrêmement grave. «Cela démontre notre expertise en matière de sécurité des véhicules électriques.»

Pascal Dalibard
Pascal Dalibardhttps://appel-aura-ecologie.fr
Pascal est un passionné de technologie qui s'intéresse de près aux dernières innovations dans le domaine de la téléphonie mobile et des gadgets. Il est convaincu que la technologie peut changer le monde de manière positive, mais il est également soucieux de l'impact environnemental de ces produits.

Articles connexes

Des voitures solaires qui se rechargent en roulant : cette usine allemande a réalisé l’impossible

De plus en plus de constructeurs automobiles cherchent à rendre l'utilisation des véhicules durable, la première alternative étant...

Le potentiel inconnu de Waze – une fonctionnalité surprenante que Google Maps ne possède pas

Waze pourrait être considéré comme la meilleure alternative à Google Maps pour planifier un itinéraire spécifique en voiture....

Audi Q7 2025 : le SUV pionnier d’Ingolstadt, plus high-tech que jamais

Au milieu d'une période de rénovations majeures au sein d'Audi, c'est maintenant au tour de son plus grand...

Wagoneer S: Jeep lance son premier SUV tout-électrique

Jeep a officiellement annoncé son premier SUV entièrement électrique pour le marché américain, le Wagoneer S, qui arrivera...