AccueilAuto & MotoQuel est le véritable point faible des voitures électriques ? Ce n'est...

Quel est le véritable point faible des voitures électriques ? Ce n’est pas ce que vous pensez

Une étude montre que la technologie la plus avancée des véhicules modernes n'est pas toujours une garantie pour l'utilisateur. Les voitures électriques sont plus problématiques que les voitures thermiques.

Au cours des 20 dernières années, la technologie associée au domaine de l’automobile a davantage évolué que durant tout le siècle précédent. Aujourd’hui, nous tenons pour acquis certaines commodités qui étaient autrefois des technologies issues de la science-fiction. L’amélioration a été remarquable dans tous les segments de l’industrie, mais encore plus avec l’avènement des voitures électriques.

Aujourd’hui, nos voitures ressemblent davantage à des boîtes technologiques sur roues qu’à des voitures à proprement parler. Si cela présente de nombreux avantages, il faut aussi être conscient des inconvénients. Une étude américaine montre que la technologie des voitures électriques est beaucoup plus délicate que celle des modèles à combustion interne.

JD Power, une société d’analyse de marché réputée, a réalisé une analyse approfondie de la technologie axée sur l’automobile et les résultats ne pourraient être plus éclairants. Cette commodité est déjà l’un des principaux arguments de vente lors de l’achat d’une nouvelle voiture. La présentation des dernières avancées dans le secteur a pris de l’importance dans le processus de décision, mais une chose est ce que l’on peut voir chez le concessionnaire et une autre est ce que l’on vit chaque jour au volant. L’étude montre que les VE ont un taux de satisfaction plus faible.

Les utilisateurs de voitures électriques rencontrent plus de problèmes avec les fonctions les plus avancées que les conducteurs de modèles diesel ou à essence. JD Power souligne que 86 % des utilisateurs de VE sont insatisfaits d’une fonction moderne de leur voiture. La seule marque qui échappe à cette critique est Tesla, bien qu’il faille également noter que la communauté de la marque américaine a tendance à être beaucoup plus attachée à la marque que n’importe quelle autre. Malgré cela, les critiques ne manquent pas.

Technologie Adas
L’assistant de parking à distance est l’un des systèmes qui suscite le plus d’insatisfaction de la part des utilisateurs.

D’une manière générale, certaines fonctionnalités modernes sont les plus critiquées par les utilisateurs, comme l’assistant de parking à distance, avec un taux d’échec de 27,4 % dans les voitures électriques contre 10,7 % dans les modèles thermiques.
Les utilisateurs ayant participé à l’étude ont également détaillé d’autres fonctions défaillantes ou gênantes, comme le contrôle gestuel ou les capteurs biométriques qui détectent les symptômes de fatigue ou d’inattention du conducteur. Dans les deux cas, les modèles thermiques ont rencontré moins de problèmes que leurs concurrents électriques.

Une mention spéciale doit être faite pour les systèmes ADAS, les assistants à la conduite de plus en plus intrusifs et courants. Par rapport aux années précédentes, le nombre d’évaluations positives a diminué. L’étude souligne également que le succès d’une technologie ne dépend pas seulement de sa fiabilité et du nombre de pannes qu’elle provoque, mais aussi de l’expérience de l’utilisateur.

La technologie doit être accessible non seulement aux utilisateurs experts, mais aussi aux conducteurs qui franchissent le pas et qui doivent faire face à une sursaturation de systèmes.

Enfin, l’étude souligne que l’innovation est plus importante chez les constructeurs qui fabriquent exclusivement des voitures électriques, comme Tesla, Rivian ou Lucid Motor. Les conducteurs de ces marques valorisent davantage les systèmes présents et font preuve d’une plus grande habileté que les autres conducteurs de véhicules traditionnels. Les trois entreprises affichent un taux d’insatisfaction supérieur à la moyenne du marché haut de gamme, avec un taux de défaillance de 24,3 pour 100 véhicules. L’étude, menée entre février et mai 2023, est basée sur les réponses de 82 472 propriétaires de voitures MY2023 qui ont été interrogés après trois mois d’utilisation.

Pascal Dalibard
Pascal Dalibardhttps://appel-aura-ecologie.fr
Pascal est un passionné de technologie qui s'intéresse de près aux dernières innovations dans le domaine de la téléphonie mobile et des gadgets. Il est convaincu que la technologie peut changer le monde de manière positive, mais il est également soucieux de l'impact environnemental de ces produits.

Top Infos

Coups de cœur