AccueilAuto & MotoMême si une voiture électrique chinoise était fabriquée en Europe, elle resterait...

Même si une voiture électrique chinoise était fabriquée en Europe, elle resterait moins chère pour les raisons suivantes

Non, les voitures électriques chinoises ne seraient pas plus chères qu'aujourd'hui même si elles étaient fabriquées en Europe, et ce n'est pas à cause de la main-d'œuvre ou des matériaux.

Ces dernières années, il a été affirmé à maintes reprises que les véhicules électriques chinois étaient moins chers en raison d’une main-d’œuvre moins onéreuse. Cette perception est principalement née avec l’arrivée des marques de l’Est en Europe, offrant des prix plus abordables par rapport aux entreprises européennes historiques. Cependant, nous savons aujourd’hui que cette affirmation n’est pas exacte, ou du moins pas tout à fait exacte.

Une récente étude menée par la banque suisse UBS nie catégoriquement que les entreprises chinoises soient destinées à perdre l’un de leurs principaux atouts : leurs prix compétitifs. La banque mentionne notamment BYD dans ce contexte et affirme sans ambages que les véhicules électriques de l’entreprise resteront abordables par rapport à ses concurrents, grâce à deux facteurs distinctifs.Deux raisons expliquent pourquoi les voitures électriques chinoises sont moins chères que leurs homologues européennes

Même si BYD fabrique en Europe, elle restera 25 % moins chère que ses concurrents.

Deux raisons expliquent pourquoi les voitures électriques chinoises sont moins chères que leurs homologues européennes

Selon les rapports publiés par l’entreprise suisse, BYD dispose de deux atouts majeurs par rapport à ses concurrents, qui font d’eux les rois du prix, loin de l’abordabilité de leur fabrication. Ces deux points sont : leur vitesse de production et le fait qu’ils fabriquent eux-mêmes la plupart de leurs composants.

Ces deux circonstances feront que BYD restera abordable même s’il produit en Europe, ce qui pourrait se produire plus tôt que prévu. Plusieurs pays de l’UE préconisent déjà l’imposition de certains droits de douane sur les véhicules chinois importés de Chine, ce qui entraînerait une hausse de leurs prix de détail et l’égalisation attendue des prix entre eux et les constructeurs européens historiques. Cependant, ils pourraient finalement se tromper lourdement dans leurs affirmations.

UBS affirme que BYD a déjà dépassé Tesla en termes de temps de production, puisqu’ils sont capables de fabriquer leurs voitures en un temps record de moins de cinq heures. À cela s’ajoute leur capacité à économiser de l’argent en n’achetant pas de pièces ou de composants à des entreprises tierces.

BYD SEAL
75% des composants de ses voitures électriques sont fabriqués par la marque elle-même.

BYD fabrique 75 % des pièces utilisées dans ses véhicules, qu’il s’agisse de batteries ou de semi-conducteurs. C’est un élément qui influence considérablement le prix de ses voitures, car elles ne sont pas exposées aux hauts et aux bas ou aux fluctuations que le marché peut présenter à certains moments. L’étude affirme que grâce à ces deux avantages significatifs, les voitures électriques de BYD seraient encore 25 % moins chères que celles de leurs concurrents.

C’est précisément pour ces raisons que l’entreprise chinoise cherche depuis longtemps à s’implanter sur le Vieux Continent. Selon certaines indications, il pourrait s’agir de la France ou de l’Allemagne, mais la décision n’a pas encore été prise.

Pascal Dalibard
Pascal Dalibardhttps://appel-aura-ecologie.fr
Pascal est un passionné de technologie qui s'intéresse de près aux dernières innovations dans le domaine de la téléphonie mobile et des gadgets. Il est convaincu que la technologie peut changer le monde de manière positive, mais il est également soucieux de l'impact environnemental de ces produits.

Top Infos

Coups de cœur