Les voitures à hydrogène au bord de l’extinction : des conséquences extrêmement graves pour la planète sont révélées

Date:

Les voitures à hydrogène, autrefois acclamées comme l'avenir de la mobilité durable, font face à un défi inattendu : leur impact significatif sur la consommation d'eau. Cette révélation soulève des questions sur leur viabilité environnementale et met en lumière la nécessité de repenser notre approche des carburants alternatifs.

Dans sa recherche constante de carburants plus durables, l’industrie automobile a jeté son dévolu sur les voitures à hydrogène. L’une des plus célèbres d’entre elles est d’ailleurs la rutilante voiture à hydrogène. Cependant, l’utilisation des voitures à hydrogène pourrait bientôt disparaître. L’impact extrêmement grave sur la planète a été mis en évidence.

L’empreinte environnementale d’un produit est un élément de plus en plus important dans les choix des consommateurs.

L’ascension des voitures à hydrogène

De plus en plus de constructeurs et de conducteurs se tournent vers des propositions durables au lieu des voitures diesel ou à essence typiques, connues pour leurs émissions polluantes élevées. Cependant, des modèles qui semblaient idéaux pour lutter contre la pollution se révèlent plus surprenants.

Les voitures électriques et à hydrogène, présentées au monde comme deux alternatives viables aux voitures diesel et à essence, pourraient augmenter l’empreinte hydrique des transports.

Amazon fait un carton avec cette maison préfabriquée en bois à 7 000 euros livrée en cinq jours

Personne ne s’attendait à ce que les voitures à hydrogène aient un tel impact sur l’eau.

L’empreinte hydrique d’un produit est un indicateur environnemental qui représente la quantité totale d’eau douce utilisée tout au long de son cycle de vie. C’est-à-dire de la production des matières premières à leur consommation finale, en passant par la gestion des déchets produits tout au long de cette période.

En ce qui concerne le secteur automobile, cette mesure varie, outre l’utilisation du modèle, en fonction du type de source d’énergie utilisée. La production de carburants fossiles ne nécessite pas la même quantité d’eau que la production d’électricité ou de biocarburants.

Lorsque nous parlons d’empreinte hydrique, nous devons garder à l’esprit qu’elle peut être analysée selon deux approches : la consommation d’eau et l’utilisation de l’eau. La première fait référence à l’eau douce qui est entièrement consommée pour réaliser le processus et la seconde à l’eau douce utilisée, mais qui, après son utilisation, est renvoyée dans le cycle hydrologique.

Lorsque l’on étudie l’empreinte hydrique des voitures particulières, il est préférable de se concentrer sur la consommation d’eau. Cette consommation intervient à la fois dans le cycle de vie de la source d’énergie (en particulier au stade de la production) et dans le cycle de vie du véhicule (fabrication, entretien et gestion de la fin de vie de la voiture elle-même et de chacun de ses composants).

Porsche prépare un SUV électrique géant , un colosse électrique plus gros que le Cayenne

 

L’impact de ces voitures est quelque peu surprenant et personne ne s’y attendait.

Aura a sélectionné 16 articles scientifiques publiés à partir de 2015 pour compiler une étude sur l’empreinte hydrique de différents types de voitures. Les résultats sont surprenants. Dans les véhicules à combustion interne, entre 70 et 80 % de la consommation d’eau provient de la production de la source d’énergie.

Le cycle de vie de la voiture représente les 20 à 30 % restants. Dans le cas des voitures électriques à batterie, cette répartition ne change pas considérablement. Ainsi, la production de la source d’énergie (électricité) est également la principale contribution à la consommation de la ressource.

Un impact hydrique méconnu

La consommation d’eau des véhicules à pile à hydrogène peut atteindre 147 ou 178 %, en fonction de la production d’hydrogène et des matières premières nécessaires.

Par exemple, on estime que la production d’hydrogène par gazéification de la biomasse a une empreinte hydrique cinq fois supérieure à celle de l’hydrogène issu du gaz naturel et de l’électrolyse de l’eau. Ainsi, la voiture à hydrogène issue de la gazéification de la biomasse augmenterait l’empreinte hydrique de plus de 1 000 % par rapport à un véhicule à combustion.

Lorsque l’hydrogène provient du gaz naturel, le pourcentage est de 147 %. Enfin, lorsqu’il provient de l’électrolyse de l’eau, tout dépend de la manière dont l’électricité est produite : si elle provient de l’énergie éolienne, l’impact sera moindre.

Au vu de ces données, il convient de noter que la consommation hybride n’est qu’un impact environnemental supplémentaire des voitures, au même titre que l’empreinte carbone bien connue et d’autres impacts pertinents. Le choix d’une technologie ou d’une autre peut en réduire plus ou moins les conséquences, mais, pour l’instant, il n’existe pas de solutions uniques qui éliminent tous les agents négatifs.

Malgré leur impact, les voitures à hydrogène ont toujours un large public désireux d’en savoir plus sur leurs avantages. Si c’est votre cas, nous vous dévoilons ici tous les secrets des deux seuls modèles disponibles en France cette année.

Stéphane Bourgeois
Stéphane Bourgeois
Stéphane a commencé à écrire il y a quelques années, explorant des sujets tels que les dernières technologies numériques, l'impact environnemental des industries et les dernières découvertes scientifiques. Son objectif est de partager des informations claires et accessibles pour aider les lecteurs à mieux comprendre le monde qui les entoure.

Articles connexes

Les véhicules électriques freinent la croissance de la demande d’essence : un changement majeur en vue

Selon un récent rapport de la consultante Wood Mackenzie, la demande de gasoline devrait augmenter d'environ 340 000...

Prix du gaz : nouvelle hausse des factures en juin 2024

Les consommateurs de gaz en France doivent se préparer à une nouvelle hausse des prix en juin 2024....

Découvrez le top des smartphones 2024 : Les modèles qui redéfinissent la technologie mobile!

Le monde de la téléphonie mobile évolue à grands pas et chaque année, la concurrence entre les marques...

Éliminez les bugs de votre Google Pixel : Méthodes efficaces pour une meilleure utilisation

Les téléphones Google ont la particularité d'avoir une version d'Android plus propre que le reste des marques, car...