AccueilAuto & MotoLes 6 Coûts imprévues des voitures électriques : ce que les propriétaires...

Les 6 Coûts imprévues des voitures électriques : ce que les propriétaires potentiels devraient absolument savoir !

Voici les coûts imprévus des voitures électriques que vous n'avez peut-être pas pris en compte. Il s'agit d'une décision qui doit tenir compte de ces variables.

Le monde automobile connaît une mutation rapide avec l’émergence des voitures électriques, et nombreuses sont les interrogations. Est-il réellement plus économique de posséder un véhicule électrique plutôt qu’une voiture à combustion traditionnelle ? Si l’on prend le cas de Tesla, parmi d’autres, il est évident que la réponse à cette question n’est pas simple. Penchons-nous donc sur le sujet.

La voiture électrique, en termes de fonctionnement, est moins chère qu’une voiture à moteur thermique. Il est vrai que cette mécanique est beaucoup moins coûteuse à entretenir et qu’elle comporte en outre beaucoup moins de pièces susceptibles de s’user. Par exemple, les plaquettes de frein s’usent beaucoup moins grâce à l’existence du freinage régénératif.

Mais la voiture électrique n’a-t-elle pas un certain nombre de coûts cachés ?

Voici quelques-unes des questions clés qui peuvent présenter un intérêt lorsque l’on envisage les deux solutions.

Coûts cachés potentiels liés aux voitures électriques

Il est vrai que ce n’est pas le cas dans tous les cas, mais ce sont des facteurs qui doivent être pris en compte lorsque l’on envisage la technologie la plus avantageuse. Il s’agit en effet d’éléments qui apparaissent après l’achat d’un véhicule. De quoi s’agit-il plus précisément ? Les problèmes potentiels liés aux pneus ou à la batterie pourraient être ajoutés à l’équation.

Durée de vie plus courte des pneus

Si les freins classiques ont tendance à moins se dégrader dans une voiture électrique, c’est l’inverse pour les pneus. Il ne faut pas oublier que la voiture électrique dispose d’un couple maximal à l’arrêt, ce qui rend très amusant le fait d’appuyer sur la pédale d’accélérateur. À moyen terme, les roues de l’essieu moteur peuvent perdre beaucoup plus rapidement leur bande de roulement.

 

La Model Y de Tesla a terminé le mois de juin en tant que voiture la plus vendue en Europe
Tesla propose des versions à double moteur qui rendent possible la transmission intégrale sur cette voiture électrique.

Si vous avez l’habitude d’accélérer fortement et de façon continue, cela peut signifier que vous devez changer de pneus plus souvent. Il s’agit d’un facteur qui, selon les pneus, se traduit par plusieurs centaines d’euros, une variable qui n’a pas été prise en compte lors de l’achat. Tesla, par exemple, dispose d’un certain nombre de modes de conduite axés sur l’accélération. L’utilisation abusive de cette technologie, bien qu’elle transmette juste ce qu’il faut de puissance pour éviter les dérapages, entraîne une usure accrue de la gomme des pneus.

Il s’agit d’un élément de la grande majorité des voitures électriques sur le marché, car même les citadines ont tendance à avoir de très bons chiffres d’accélération par rapport à leurs homologues à combustion interne.

Investissez dans des connecteurs au cas où

Imaginez que vous rouliez sur la route et que, en raison de l’une des nombreuses variables qui affectent les performances, votre autonomie diminue considérablement. En cas d’urgence, il peut être essentiel de disposer de différents types de connecteurs pour éviter d’avoir à appeler une dépanneuse. Il s’agit d’un service qui aura très probablement une implication directe sur la future révision de la politique, ce qui affectera notre poche.

La plupart des véhicules à technologie électrique disposent d’un espace dans le coffre spécialement conçu pour ranger les connecteurs et les câbles correspondants. En cas d’urgence, n’importe lequel d’entre eux peut être utilisé à une station de recharge publique. Malgré la standardisation de la voiture électrique, il est vrai qu’il existe encore un certain nombre de technologies différentes sur le marché. C’est pourquoi il est conseillé de faire un investissement initial pour assurer la recharge dans n’importe quel espace.

Ne jamais laisser le véhicule branché à la pompe une fois la charge terminée.

Certains fournisseurs d’électricité pénalisent les clients qui, une fois la charge de la batterie terminée, laissent leur véhicule branché. Tesla en est le meilleur exemple : quelques minutes après que l’utilisateur a utilisé le réseau Supercharger, il commence à facturer une redevance pour le temps supplémentaire.

Grâce à ce système, Tesla s’assure de disposer d’une infrastructure libre de véhicules afin que les nouveaux utilisateurs n’aient pas à faire la queue. Il s’agit d’une mesure très intéressante et, en même temps, dangereuse pour le public. En effet, après seulement 5 minutes à compter de la fin du cycle, un tarif de plus en plus élevé est appliqué.

Cette mesure semble être populaire dans l’industrie pour s’assurer que le marché est capable de faire face à la croissance de l’offre de voitures purement électriques. Cette proposition est en cours d’élaboration depuis un certain temps, après qu’il est apparu que de nombreux utilisateurs laissaient leur voiture garée avec le câble de charge attaché.
Dégradation excessive des batteries et remplacement futur des batteries

Malgré les améliorations dans le domaine des batteries, un certain nombre d’éléments doivent encore être pris en compte. L’utilisateur d’une voiture électrique peut constater qu’après quelques années, l’autonomie de sa voiture n’est plus que de 80 ou 85 % de sa capacité. Pour une unité dont le kilométrage initial est d’environ 400 kilomètres, cela équivaut à une perte de 80 ou 60 kilomètres, respectivement.

Entretien spécifique à une voiture électrique
Les batteries sont les éléments les plus coûteux de toute voiture électrique.

Dans la plupart des cas, une garantie allant jusqu’à 8 ans ou couvrant un certain kilométrage est une alternative nécessaire pour profiter de la voiture électrique en toute sécurité. Cependant, après cette période ou au-delà, nous pourrions être confrontés à la nécessité de remplacer un jeu complet de batteries. Il s’agit de la panne la plus coûteuse, qui s’élève à plusieurs milliers d’euros.

Investissement initial dans un chargeur mural pour le garage collectif

Si vous habitez dans un immeuble et que vous souhaitez bénéficier d’une recharge en heures creuses, vous devrez installer une borne de recharge à proximité de votre garage. Vous pouvez charger sur la voie publique, mais il y a quelques points à prendre en considération. Il est important de garder à l’esprit que si vous l’installez sur le terrain correspondant, vous n’avez pas besoin de demander un permis. Toutefois, il convient de noter qu’il y a un coût supplémentaire à supporter, car l’installation doit être reliée à votre propre compteur d’électricité.

Il existe aujourd’hui un certain nombre d’entreprises spécialisées dans l’installation de ces bornes de recharge. La plupart des fabricants offrent d’ailleurs la possibilité d’ajouter une telle installation en option. Cet élément peut être très intéressant pour réaliser de grandes économies à moyen terme.

La comparaison entre différents installateurs peut être le facteur clé pour bénéficier d’un service d’un excellent rapport qualité-prix. Après tout, les fabricants offrent une expertise et des tests avec leurs propres produits, mais la main-d’œuvre peut être nettement plus chère que celle des concurrents externes.

Normalisation future de la voiture électrique dans l’environnement urbain

Cela fait plusieurs années que la voiture électrique est largement représentée sur le marché. Compte tenu de la situation actuelle, pensez-vous que les avantages liés au label 0 se maintiendront encore longtemps ? Des pays comme la France n’incitent plus à la standardisation des voitures électriques en supprimant les incitants. La meilleure preuve en est la possibilité de stationner gratuitement dans l’O.R.A..

Actuellement, elle sert d’appât pour augmenter la part de marché des voitures électriques. Toutefois, ce facteur pourrait être mis de côté après avoir constaté que de plus en plus de véhicules sont disponibles sous cette technologie. Il est vrai que d’autres avantages semblent plus solides à moyen et long terme, comme la possibilité de rouler dans des zones à faibles émissions sans aucune restriction.

Quoi qu’il en soit, il s’agit d’un facteur à prendre en compte, surtout si l’on a l’intention de rouler en ville et de profiter du stationnement gratuit associé à cette technologie.

Pascal Dalibard
Pascal Dalibardhttps://appel-aura-ecologie.fr
Pascal est un passionné de technologie qui s'intéresse de près aux dernières innovations dans le domaine de la téléphonie mobile et des gadgets. Il est convaincu que la technologie peut changer le monde de manière positive, mais il est également soucieux de l'impact environnemental de ces produits.

Top Infos

Coups de cœur