La révolution électrique venue de l’est : la nouvelle ZEEKR 001 défie les géants ruropéens du segment D

Date:

La nouvelle ZEEKR 001 arrive en Europe, la berline électrique chinoise révèle un détail très dangereux pour ses rivales européennes

La scène automobile européenne est sur le point d’être bouleversée par la puissance émergente de l’Extrême-Orient. La ZEEKR 001, une berline électrique de haute performance, prépare son entrée fracassante sur le marché européen avec des caractéristiques impressionnantes et des atouts stratégiques. Conçue selon les normes européennes, cette voiture 100 % électrique prétend éclipser ses homologues du segment D, y compris la BMW i4, avec une proposition qui associe innovation, autonomie et technologie de pointe.

Geely vient de confirmer que la toute nouvelle Zeekr 001 est construite en Chine selon les spécifications européennes pour être vendue sur le continent avant la fin de l’année. Cette berline 100 % électrique de haut vol, qui promet de damer le pion à ses homologues du segment D, a de nouveau été aperçue lors d’essais en Allemagne.

Geely compte les jours avant la première européenne de la nouvelle ZEEKR 001, un modèle qui promet de devenir le véritable cauchemar des électriques dominantes du segment D premium avec quelques arguments solides, parmi lesquels le prix jouera également un rôle décisif. Pour l’instant, on ne sait pas combien il coûtera sur le continent européen, bien sûr il ne sera pas bon marché, mais il sera plus élevé que les modèles rivaux tels que la BMW i4, entre autres.

Le constructeur munichois sera l’un des modèles auxquels la nouvelle marque de voitures électriques de Geely devra se mesurer, un modèle qui fera peur aux marques européennes. D’autant plus s’il ose proposer la version équipée de la batterie Qilin qui promet une autonomie maximale de 1 000 kilomètres. Le géant asiatique a déjà confirmé que la nouvelle ZEEKR 001 est construite en Extrême-Orient et qu’elle sera commercialisée avant la fin de l’année. Un modèle qui a fait l’objet de photos espions en Allemagne.

Le nouveau ZEEKR 001 a été photographié en Allemagne.
Le ZEEKR 001 a été surpris en train de recharger sa batterie sur des chargeurs puissants.

Sans camouflage sur sa carrosserie et avec sa propre plaque d’immatriculation Bosch, le ZEEKR 001 a été aperçu en train de tester la recharge de sa batterie dans une zone de chargeurs HPC équipés de la technologie la plus avancée de recharge ultra-rapide à haute puissance, désormais compatible avec les modèles les plus luxueux de marques telles que BMW, Volkswagen, GM, Porsche, Audi, Peugeot, Citroën, KIA, Renault, Mercedes et Jaguar.

Un système qui supporte un connecteur CCS jusqu’à 500 A avec des câbles refroidis par liquide et une puissance nominale jusqu’à 350 kW, ce qui signifie que la nouvelle ZEEKR 001 dispose d’un chargeur embarqué d’une puissance maximale de 200 kW, et qu’elle peut donc utiliser ce type d’installation même si elle n’atteint pas le maximum. La berline électrique ZEEKR sera vendue sur le continent européen équipée d’une batterie lithium-ion d’une capacité brute de 100 kWh et d’une capacité nette utilisable de 94 kWh.

La nouvelle ZEEKR 001, une voiture électrique qui se recharge en énergie comme la Taycan

Le même accumulateur d’énergie pour les deux versions disponibles, avec un seul moteur électrique arrière et deux moteurs électriques et une transmission intégrale de 200 et 400 kW, respectivement, des chiffres équivalents à 272 et 544 ch. Avec cette qualité de batterie, les deux versions n’ont besoin que de 30 minutes pour recharger 80 % de la batterie. La “cerise sur le gâteau” pour mettre les concurrents européens dans les cordes, et qui pourrait faire pencher la balance, même en déplaçant BYD, un autre de ses grands rivaux.

Alors que les concurrents européens s’efforcent de rester compétitifs, la ZEEKR 001 émerge comme une véritable menace. Ses caractéristiques uniques, son autonomie révolutionnaire et sa capacité de recharge fulgurante pourraient bien faire trembler les marques établies. Si elle parvient à tenir sa promesse, cette berline électrique chinoise pourrait bien devenir le cauchemar des ténors du segment D, redéfinissant les règles du jeu sur le marché des voitures électriques en Europe.

Pascal Dalibard
Pascal Dalibardhttp://appel-aura-ecologie.fr
Pascal est un passionné de technologie qui s'intéresse de près aux dernières innovations dans le domaine de la téléphonie mobile et des gadgets. Il est convaincu que la technologie peut changer le monde de manière positive, mais il est également soucieux de l'impact environnemental de ces produits.

Articles connexes

Comment la voiture électrique réduit les revenus du gaz et du charbon pour le soutien du réseau électrique

Avec l'augmentation rapide des voitures électriques (VE) sur les routes, un changement majeur s'opère dans la manière dont...

Un nouveau processus de recyclage du polystyrène pourrait révolutionner l’industrie

Le polystyrène, couramment utilisé pour les emballages alimentaires et les produits de consommation, est l'un des plastiques les...

L’Union Européenne envisage des tarifs douaniers de 30 % sur les voitures électriques chinoises

L'essor de l'industrie chinoise pousse le monde occidental à adopter des politiques commerciales de plus en plus protectionnistes....

Les véhicules électriques freinent la croissance de la demande d’essence : un changement majeur en vue

Selon un récent rapport de la consultante Wood Mackenzie, la demande de gasoline devrait augmenter d'environ 340 000...