AccueilTechnologieLa demande de Raspberry Pi 5 posait problème, mais il existe désormais...

La demande de Raspberry Pi 5 posait problème, mais il existe désormais une solution : les fabriquer à grande échelle

Les taux de production atteindront bientôt 90 000 cartes par semaine et se poursuivront jusqu'à ce que les problèmes de stocks soient résolus.

Publié le:

Au cours des deux dernières années, le Raspberry Pi a connu quelques problèmes majeurs : la pandémie a provoqué une pénurie importante de composants, et la demande a fait tripler le prix de l’ordinateur miracle à 35 euros, pour peu qu’on le trouve en stock.

Les choses se sont calmées ces derniers mois et, en septembre 2023, nous avons découvert le nouveau membre de la famille, le Raspberry Pi 5. Ces mini-PC sont devenus plus puissants et plus polyvalents que jamais, mais une fois de plus, la demande a dépassé les attentes et les magasins qui les vendent affichent souvent le message qu’ils sont en rupture de stock.

Toutefois, ces problèmes de disponibilité sont sur le point de cesser. C’est ce qu’affirme Tom’s Hardware, qui révèle que la société qui les fabrique, Raspberry Pi Ltd, produit déjà 70 000 de ces cartes chaque semaine, et qu’elle a l’intention d’aller plus loin et de produire 90 000 Raspberry Pi 5 par semaine.

Quand la mémoire vive DDR6 arrivera-t-elle, ses caractéristiques et son prix éventuel ?

Eben Upton, créateur et PDG de l’entreprise, a partagé la nouvelle avec une image montrant des panneaux remplis de RPi 5 prêts à passer les tests de qualité et à être expédiés aux points de vente.

Les cartes sont fabriquées dans l’usine hautement automatisée de Sony à Pencoed, au Pays de Galles. Les Raspberry Pi 4 y sont également produits et continuent de l’être en nombre similaire à celui des RPi 5.

Ne plus jamais recharger son téléphone portable ? Une pile au radionucléide promet 50 ans d’autonomie

Les premiers modèles sont particulièrement populaires dans les applications d’entreprise, notamment parce qu’il est compliqué de passer au nouveau RPi 5 : un nouveau châssis, de nouveaux adaptateurs d’alimentation et même un ventilateur pour refroidir le SoC du mini-PC sont nécessaires.

Ces taux de production remarquables pour les deux modèles seront maintenus “jusqu’à ce que le carnet de commandes soit rempli et que le canal (revendeurs agréés et autres) soit dans une bonne position de stock”.

Pascal Dalibard
Pascal Dalibardhttps://appel-aura-ecologie.fr
Pascal est un passionné de technologie qui s'intéresse de près aux dernières innovations dans le domaine de la téléphonie mobile et des gadgets. Il est convaincu que la technologie peut changer le monde de manière positive, mais il est également soucieux de l'impact environnemental de ces produits.

Articles connexes

L’hydrogène fournira jusqu’à 26 % de la demande d’énergie finale de l’UE en 2050, mais il est peu probable qu’il soit utilisé pour les...

L'hydrogène électrique jouera un rôle essentiel dans la décarbonisation de l'Europe, mais les décideurs politiques ne devraient l'utiliser...

Le moteur à hydrogène révolutionnaire de Hyundai-Kia ne produit aucune émission : il ne pollue pas et n’émet pas de particules

Le stockage de l'hydrogène dans un réservoir pressurisé pour alimenter la pile à combustible d'un véhicule électrique est...

Le potentiel inconnu de Waze – une fonctionnalité surprenante que Google Maps ne possède pas

Waze pourrait être considéré comme la meilleure alternative à Google Maps pour planifier un itinéraire spécifique en voiture....

SOLYCO SOLon, solution photovoltaïque intégrant des panneaux bifaciaux verticaux et des toits verts

Cette initiative est le fruit d'une collaboration entre Solyco, fabricant renommé de panneaux photovoltaïques, et Optigrün, spécialiste de...