AccueilActualitésFusion de l'hydrogène et du moteur électrique : la première voiture super-renouvelable...

Fusion de l’hydrogène et du moteur électrique : la première voiture super-renouvelable d’une puissance de 270 ch

La voiture à hydrogène "consomme" des déchets, mais ce que nous allons vous dire sur cette voiture super-renouvelable dépasse l'entendement. Elle fusionne l'hydrogène et le moteur électrique - vous n'avez jamais rien vu de tel !

Depuis plus d’un siècle, les carburants fossiles, principalement l’essence et le diesel, occupent une place prépondérante dans le secteur automobile. Cependant, l’industrie automobile évolue en même temps que l’homme ressent le besoin d’être plus respectueux de l’environnement. Avoir un moteur puissant n’est plus la chose la plus importante. Bien qu’il soit toujours d’actualité, les utilisateurs souhaitent également que leur carburant soit respectueux de l’environnement.

En bref, le secteur évolue en raison du prix des carburants et de la législation gouvernementale exigeant une réduction de la consommation et des limites d’émissions polluantes. Un scénario qui nous conduit inévitablement à la recherche de nouvelles formes d’énergie pour alimenter les voitures du futur.

Une voiture renouvelable dotée d’un moteur électrique et d’un moteur à hydrogène arrive : elle ne ressemble à rien de ce que vous avez vu auparavant.

Voiture super-renouvelable à moteur électrique
Module Viritech. Photo : viritech.co.uk

Une entreprise britannique a créé un module configurable doté d’une pile à combustible à hydrogène, d’une batterie et d’un moteur électrique de 272 ch. Il est prêt à l’emploi ! À mesure que le véhicule électrique progresse, de nouvelles solutions sont recherchées pour améliorer les temps de charge et les infrastructures.

Ce module britannique est un exemple de ces progrès dans le domaine de l’automobile. La société Viritech a dévoilé son module configurable destiné à accélérer les progrès des voitures électriques à pile à hydrogène. Il est dit “prêt à l’emploi”.

Il est livré avec tous les composants essentiels et peut être adapté à différents types de véhicules, des voitures particulières aux véhicules utilitaires légers, en passant par les SUV et les tout-terrain.

Comme le rapporte CarScoops, ce module configurable s’appelle VPT60N et se compose d’une pile à combustible, d’un réservoir d’hydrogène, d’un bloc-batterie, d’un moteur électrique et d’une transmission. En d’autres termes, tout ce qui est nécessaire pour faire fonctionner un tel véhicule.

La première voiture super-renouvelable est là : elle est plus proche que vous ne le pensez.

Le public visé est celui des constructeurs automobiles, des fournisseurs de niveau 1 et des organismes de recherche spécialisés dans les systèmes de propulsion à pile à hydrogène (FCEV).

Son offre n’est pas homologuée pour une utilisation dans des prototypes, mais son équipe d’ingénieurs peut aider d’autres entreprises à la développer et à l’intégrer dans des FCEV entièrement homologués.

Dans ces conditions, le bloc-batterie et les réservoirs d’hydrogène sont disponibles à la fois sous forme standardisée et personnalisée, de sorte qu’ils peuvent être compatibles avec n’importe quelle voiture.

La voiture hydrogène-électrique surprend par sa puissance

La pile à combustible de 60 kW est reliée à un système de stockage d’hydrogène de 350 bars d’une capacité de 6 kg. Son énergie est stockée dans une batterie de 16 kWh (400 V) comprenant un système de gestion et des composants de refroidissement.

Selon les circonstances, le système de gestion de l’énergie Tri-Volt fait varier la répartition entre la pile à combustible et la batterie. Quant au moteur électrique, qui comprend l’inventeur et l’unité d’entraînement, il génère jusqu’à 200 kW (272 ch) de puissance et 4 100 Nm de couple de pointe sur l’arbre.

L’entreprise a annoncé qu’une gamme de systèmes de propulsion à pile à combustible serait ajoutée à l’avenir. Parmi ses principaux partenaires figure Briggs Automotive Company, qui travaille sur une version FCVED de la voiture de sport BAC Mono.

En 2022, le monde a découvert le modèle Apricale, une supercar conçue par Pininfarina et propulsée par H. Cette pièce était destinée à une production limitée à 25 unités, mais son destin n’est pas connu. L’année dernière, l’entreprise a lancé une campagne de crowdfunding, dans le cadre d’un appel ouvert aux investisseurs.

À terme, la première voiture super-renouvelable fusionnant l’hydrogène et un moteur électrique pourrait voir le jour grâce à cette invention et répondre aux attentes de l’industrie. Envie d’en savoir plus sur ce type de voitures ? Ne manquez pas notre article sur la première voiture électrique qui n’a pas besoin d’être rechargée.

Pascal Dalibard
Pascal Dalibardhttps://appel-aura-ecologie.fr
Pascal est un passionné de technologie qui s'intéresse de près aux dernières innovations dans le domaine de la téléphonie mobile et des gadgets. Il est convaincu que la technologie peut changer le monde de manière positive, mais il est également soucieux de l'impact environnemental de ces produits.

Top Infos

Coups de cœur