samedi, juin 22, 2024
AccueilActualitésFini l'hydrogène : voici le premier moteur à alcool qui va révolutionner...

Fini l’hydrogène : voici le premier moteur à alcool qui va révolutionner la mobilité

La révolution est en marche dans le monde de la mobilité avec le développement du premier moteur à alcool. Cette innovation promet de transformer notre manière de penser les véhicules et l'énergie, avec une autonomie sans précédent.

L’hydrogène est là pour laisser les véhicules électriques loin derrière, des années-lumière devant l’essence et le diesel. Cependant, bien que futuriste, cela ne signifie pas que c’est définitif, du moins c’est ce que les constructeurs automobiles pensent et démontrent actuellement. L’un d’eux vient de développer le premier moteur à alcool qui va révolutionner la mobilité, avec un potentiel d’autonomie jamais vu auparavant.

Serait-ce le premier moteur à alcool de l’histoire ? Ce que nous venons de découvrir

Des chercheurs de l’Université de Floride centrale (UCF) viennent de remporter un énorme succès avec la technologie des piles à combustible (FC). Ils ont conçu une pile à combustible à base d’éthanol extrêmement efficace qui pourrait révolutionner le transport et la mobilité tels que nous les connaissons.

Alerte de sécurité : rappel de Dacia Duster en France pour airbags défectueux

Contrairement à la plupart des piles à combustible dont la principale source de carburant est l’hydrogène courant, ce dispositif fonctionne à l’éthanol, qui n’est ni rare ni non renouvelable. Les conceptions de cellules alimentées à l’éthanol sont activement recherchées depuis de nombreuses années, mais les premiers modèles ont été affectés par certaines limitations critiques qui ont freiné leur utilisation généralisée.

L’équipe de l’UCF a réussi à établir des solutions techniques en utilisant une méthode alternative qui a été complétée par un travail pratique. Ces piles à combustible fonctionnent à température ambiante et présentent sans aucun doute un niveau de performance comparable aux meilleures performances des piles à combustible à hydrogène.

Les véhicules avec une autonomie électrique de plus de 800 km par réservoir et un ravitaillement qui ne prend que quelques minutes pourraient fonctionner sans produire aucune émission de gaz à effet de serre grâce à ce bond en avant dans les capacités des piles à combustible à l’éthanol.

Comment fonctionne un moteur à alcool ? La réalité derrière cette invention

À l’Université de Floride centrale, les scientifiques ont mis au point une technologie révolutionnaire de pile à combustible à l’éthanol qui utilise un type spécial de catalyseur électrochimique qui génère un courant électrique après le processus de conversion de l’éthanol. Contrairement aux piles à combustible à hydrogène qui servent principalement de source de carburant, celles-ci fonctionnent avec une gamme diversifiée de sources de carburant.

Le cation contient des nanoparticules de carbone avec des atomes de platine. L’éthanol est soumis à l’ionisation en présence de catalyse au platine qui le transforme en dioxyde de carbone et en électrons. Les électrons libres créent spontanément un courant qui peut alimenter des appareils et des moteurs électriques.

Les réservoirs de stockage de carburant à l’éthanol ne sont pas soumis à l’hydrogène pressurisé comme dans d’autres approches de piles à combustible. Cela garantit une utilisation moindre de l’espace de stockage. L’éthanol, comme l’hydrogène, est plus facile à gérer en raison de sa simplicité. N’oubliez pas que le catalyseur électrochimique platine-carbone est plus efficace.

La plus grosse arnaque de Temu : l’application espionne toutes les données de votre mobile

Le moteur à méthanol qui pourrait mettre fin aux VE (et même aux FCEV)

Lors des tests, la cellule à four à éthanol a déjà établi une densité de puissance maximale de 135mW/cm². Analogiquement, la capacité de sortie de jus est supérieure à celle des cellules à carburant à éthanol direct et dépasse même les capacités de stockage de puissance de nombreuses batteries lithium-ion commerciales utilisées dans les voitures électriques.

La cellule à carburant à éthanol fonctionne par le processus de conversion du carburant à éthanol en électricité avec une efficacité d’environ 50-60 %. Cependant, la conversion en hydrogène réduit la perte d’énergie, mais la conversion

Pascal Dalibard
Pascal Dalibardhttps://appel-aura-ecologie.fr
Pascal est un passionné de technologie qui s'intéresse de près aux dernières innovations dans le domaine de la téléphonie mobile et des gadgets. Il est convaincu que la technologie peut changer le monde de manière positive, mais il est également soucieux de l'impact environnemental de ces produits.

Actualités

Coups de cœur