AccueilTransportEuro 7 au centre des discussions de l'UE : une norme inutile...

Euro 7 au centre des discussions de l’UE : une norme inutile ou nécessaire ?

La prochaine étape de la législation antipollution de l'Union européenne est la norme Euro 7, que beaucoup considèrent comme trop sévère pour les constructeurs qui ont du mal à s'y conformer.

Publié le:

En 2025, la norme Euro 7, qui régit les émissions de carbone sur le Vieux Continent, devrait entrer en vigueur. Elle touchera de plein fouet les marques automobiles, qui seront contraintes de progresser dans leur plan d’électrification. De nombreux pays soulignent déjà la difficulté de son application en si peu de temps.

En particulier, huit États membres de l’UE, dont la France et l’Italie, se sont fermement opposés aux règles strictes que ce règlement imposerait. Ils font valoir que les différents constructeurs automobiles sont déjà sous pression pour se conformer à l’interdiction des voitures thermiques à partir de 2035.

La plupart de ces constructeurs ont déjà une feuille de route pour l’adoption d’une gamme de véhicules 100 % électriques à partir de 2035. Cependant, l’entrée en vigueur du règlement Euro 7 ne ferait qu’entraver cette mission par le biais d’une législation plus stricte et d’investissements dépassant les moyens actuels de bon nombre de ces marques.

De nombreux constructeurs affirment déjà que cette réglementation sera trop coûteuse et qu’elle n’apportera pas d’avantages environnementaux significatifs pour rentabiliser l’investissement. Des dirigeants tels que Carlos Tavares, PDG de Stellantis, ont déclaré à plusieurs reprises que cette proposition entraînerait une hausse des prix des petites voitures, ce qui limiterait encore le renouvellement du parc automobile européen. Les dirigeants de marques telles que BMW et le groupe Renault se sont également prononcés contre la proposition.

Carlos TavaresDe hauts responsables d’entreprises automobiles, tels que Carlos Tavares, PDG de Stellantis, se sont prononcés contre Euro 7.

L’Espagne, qui assure actuellement la présidence de l’Union européenne, a confirmé qu’elle présenterait un projet la semaine prochaine, bien que les États membres ne se soient pas encore mis d’accord. Ce projet prévoit la mise en œuvre de la norme Euro 7 à partir de la mi-2025 pour les voitures particulières et à partir de 2027 pour les camions.

De leur côté, les pays opposés à cette réglementation ont confirmé leur inquiétude pour les différents constructeurs automobiles en raison de “l’importante capacité de développement et des investissements nécessaires, en plus de ceux déjà réalisés dans l’électrification” en vue de la législation de 2035.

Le ministre des finances, Bruno Le Maire, a récemment déclaré que l’UE devrait renoncer à l’entrée en vigueur de la réglementation Euro 7, car elle coûtera aux constructeurs européens “de l’argent inutile” à un moment crucial de la transition.

De l’autre côté de la balance, le groupe Transport et Environnement a vivement critiqué ce point de vue des pays opposés qui “cèdent aux menaces des constructeurs automobiles, condamnant les gens à des maladies évitables et à une mort prématurée pour les décennies à venir”.

Après cette prise de bec, la prochaine étape sera de parvenir à un accord entre les deux parties sur l’adoption de cette législation, ce qui devrait se faire dans les prochaines semaines.

Pascal Dalibard
Pascal Dalibardhttps://appel-aura-ecologie.fr
Pascal est un passionné de technologie qui s'intéresse de près aux dernières innovations dans le domaine de la téléphonie mobile et des gadgets. Il est convaincu que la technologie peut changer le monde de manière positive, mais il est également soucieux de l'impact environnemental de ces produits.

Articles connexes

Des voitures solaires qui se rechargent en roulant : cette usine allemande a réalisé l’impossible

De plus en plus de constructeurs automobiles cherchent à rendre l'utilisation des véhicules durable, la première alternative étant...

Le potentiel inconnu de Waze – une fonctionnalité surprenante que Google Maps ne possède pas

Waze pourrait être considéré comme la meilleure alternative à Google Maps pour planifier un itinéraire spécifique en voiture....

Audi Q7 2025 : le SUV pionnier d’Ingolstadt, plus high-tech que jamais

Au milieu d'une période de rénovations majeures au sein d'Audi, c'est maintenant au tour de son plus grand...

Wagoneer S: Jeep lance son premier SUV tout-électrique

Jeep a officiellement annoncé son premier SUV entièrement électrique pour le marché américain, le Wagoneer S, qui arrivera...