De l’énergie excédentaire aux opportunités d’investissement : Des start-ups européennes luttent contre la précarité énergétique

Date:

Divers programmes sont lancés dans toute l'Europe pour aider les ménages dans le besoin.

Le matin de Noël de l’année dernière, des dizaines de foyers de la République d’Irlande se sont réveillés avec un ballon d’eau chaude qui avait été chauffé pendant la nuit – gratuitement.

Ces ménages faisaient partie d’un projet pilote mené par l’entreprise sociale pionnière EnergyCloud, qui a trouvé un moyen d’utiliser l’énergie éolienne excédentaire des nuits de tempête pour aider les personnes en situation de précarité énergétique.

Il suffit d’installer un interrupteur spécial qui permet à EnergyCloud d’activer le chauffage de l’eau lorsque l’énergie du réseau est abondante. Les personnes peuvent toujours chauffer leur réservoir d’eau chaude à l’aide d’un interrupteur manuel lorsqu’elles le souhaitent et elles peuvent également éteindre l’ensemble du système si elles s’absentent de leur domicile pendant un certain temps.

“Nous pouvons envoyer à distance un message qui déclenche la production d’eau chaude et réchauffe le ballon d’immersion pendant la nuit”, explique Derek Roddy, cofondateur d’EnergyCloud. Il ajoute que le chauffage gratuit de l’eau a été offert à plusieurs reprises l’année dernière, et pas seulement le matin de Noël.

Les prix de l’énergie en Europe ont grimpé en flèche ces deux dernières années, en raison de l’évolution de la demande pendant la pandémie et, plus récemment, de l’invasion de l’Ukraine par la Russie. Cette situation a entraîné une hausse inquiétante de la précarité énergétique, mais des efforts sont en cours pour y remédier. Les énergies renouvelables, en particulier, pourraient venir à la rescousse.

EnergyCloud est une entreprise sociale à but non lucratif dont le conseil d’administration bénévole est composé de 11 personnes. Les fonds et les technologies sont fournis par les partenaires d’EnergyCloud, dont Climote, la société de Roddy, SSE Airtricity, fournisseur d’énergie, et Amazon Web Services.

Les personnes qui reçoivent de l’eau chaude gratuitement sont averties par SMS lorsqu’elle est disponible. “Cela change la vie des gens”, ajoute M. Roddy.

Selon lui, les réservoirs d’eau chaude peuvent être considérés comme des batteries : “Un chauffe-eau classique stocke 6 kWh d’énergie sous forme d’eau chaude, ce qui représente une quantité d’énergie stupéfiante. Si l’on additionnait tous les chauffe-eau d’Irlande, on obtiendrait un total d’environ 6 GWh.

Coût de l’excédent

L’énergie excédentaire produite par les parcs éoliens est un problème de plus en plus coûteux. En 2022, le réseau national britannique a déboursé 215 millions de livres sterling pour arrêter la production éolienne lorsque l’électricité n’était pas nécessaire – un coût qui est répercuté sur les consommateurs, ce qui augmente encore les prix. EnergyCloud a trouvé un moyen d’utiliser l’énergie excédentaire tout en aidant les personnes qui ont du mal à payer leurs factures d’énergie.

En théorie, tout le monde en profite, notamment parce que le manque de chauffage et d’eau chaude peut provoquer ou aggraver des problèmes de santé. Le Building Research Establishment britannique estime que les maisons froides, rien qu’en Angleterre, coûtent chaque année plus d’un demi-milliard de livres au Service national de santé.

D’autres initiatives visant à aider les ménages en situation de précarité énergétique ont été lancées par le passé, notamment un programme en Écosse qui a permis d’installer des batteries Tesla Powerwall dans plus de 100 foyers, même si M. Roddy fait remarquer que les coûts sont minimes lorsqu’il est possible de détourner l’énergie vers les réservoirs d’eau chaude existants.

EnergyCloud affirme vouloir installer ses interrupteurs de chauffe-eau télécommandés dans au moins 10 000 foyers d’ici la fin de l’année, et l’entreprise prévoit déjà de s’étendre à l’Irlande du Nord et à l’Écosse.

“C’est un concept très intéressant”, déclare Marilyn Smith, de l’organisation à but non lucratif EnAct, qui étudie les questions sociales liées à la consommation d’énergie. Elle note toutefois que certaines personnes pourraient hésiter à autoriser l’installation d’équipements télécommandés chez elles. Jusqu’à présent, cela n’a pas été un obstacle pour EnergyCloud. Tous les participants sont volontaires et, selon Mme Roddy, 65 000 foyers supplémentaires ont déjà manifesté leur intérêt.

Un “bien public

Selon M. Smith, les entreprises émergentes du secteur de l’énergie présentent de plus en plus les énergies renouvelables (et les excédents d’électricité) comme un “bien public” potentiel. D’autres entreprises européennes ont cherché à aider les ménages à faibles revenus du monde entier à accéder directement aux énergies renouvelables. C’est le cas de Trine, une entreprise suédoise de 16 personnes qui permet d’investir dans des projets d’énergie solaire en Afrique, en Asie et en Amérique centrale. Jusqu’à présent, plus de 80 millions d’euros ont été levés par l’intermédiaire de la plateforme.

“Il existe de nombreuses technologies – batteries, panneaux, convertisseurs”, explique Christoffer Falsen, fondateur de Trine. “Il s’agit vraiment d’être en mesure d’accélérer ce processus grâce à l’injection de capitaux.

Il explique que les programmes financés par Trine peuvent, par exemple, permettre à un ménage kenyan d’acheter un panneau solaire en plusieurs fois, ce qui lui permet d’accéder à une électricité moins chère et de s’éloigner des générateurs à combustibles fossiles, très répandus dans la majeure partie de l’Afrique. À ce jour, près de 3 millions de personnes dans le monde ont eu accès à l’électricité grâce aux énergies renouvelables financées par les investisseurs de Trine.

Bien que cela ait été “impensable” auparavant, M. Falsen indique que Trine pourrait bientôt permettre aux investisseurs de soutenir des projets d’énergies renouvelables en Europe également : la hausse des prix de l’énergie sur le continent se traduit par une augmentation de la rentabilité des projets énergétiques, de sorte que les rendements potentiels ont également augmenté. Auparavant, les projets européens n’étaient pas assez attrayants à cet égard.
“Je pense que la tendance à l’indépendance énergétique va s’accentuer et je pense que cela sera très positif pour l’ensemble du secteur”, déclare M. Falsen. Il note toutefois que des questions se posent quant au maintien des tarifs élevés de l’énergie en Europe, ce qui ajoute à l’incertitude des investisseurs.

L’électricité à prix coûtant

Le nombre croissant de “communautés énergétiques” en Europe – des groupes de ménages qui participent à des projets de production tels que des parcs éoliens à petite échelle – a déjà compris que l’indépendance énergétique peut protéger les gens des factures les plus élevées.

La communauté d’Eeklo, en Belgique, qui bénéficie de l’énergie éolienne exploitée par EcoPower, en est un exemple de longue date. Celle-ci fournit de l’électricité à ses clients plus ou moins au prix coûtant.

“Nous avons beaucoup de vent dans notre région”, explique Jan de Pauw, ingénieur de projet chez EcoPower. La Flandre compte 65 000 membres EcoPower, dont quelques milliers vivent à Eeklo. L’entreprise emploie environ 50 personnes, exploite un total de 20 parcs éoliens en Flandre et a levé à ce jour 60 millions d’euros de capitaux investis par les citoyens.

“Les gens deviennent membres d’EcoPower non pas parce qu’ils veulent gagner beaucoup d’argent et avoir un dividende élevé, mais parce qu’ils veulent avoir accès à de l’énergie produite localement à un prix équitable”, explique M. de Pauw.

Les avantages sont apparus clairement au cours des 12 derniers mois, lorsque les factures d’énergie ont explosé en Europe. EcoPower estime que ses membres ont économisé environ 700 euros sur leur facture totale pour 2022. Pour devenir membre, les ménages doivent acheter une part unique au prix de 250 euros, mais les personnes en situation de précarité énergétique peuvent rembourser cette somme par de minuscules versements de 3,50 euros par mois pendant six ans.

Des programmes similaires fleurissent en Europe, notamment Ripple Energy au Royaume-Uni.

Avec l’augmentation de la production d’énergie renouvelable sur le continent, il faut s’attendre à voir se multiplier les possibilités de partage ou de distribution d’énergie à bas prix sous les formes décrites ci-dessus.

Tout cela pourrait également avoir d’autres répercussions, en plus d’aider les personnes à faible revenu ou les ménages pauvres en combustible. Selon M. Roddy, lorsque les participants au projet pilote EnergyCloud ont appris que leur eau chaude gratuite proviendrait de parcs éoliens locaux, ils se sont montrés enthousiastes à l’égard des énergies renouvelables. (TNW a demandé à parler à un participant, mais on lui a répondu qu’il n’y en avait pas).

Les grandes éoliennes terrestres, blanches et pointues, ont parfois été décrites par certains comme une horreur. Mais des programmes tels qu’EnergyCloud, qui mettent en évidence les avantages financiers potentiels des énergies renouvelables, pourraient faire évoluer les mentalités, estime M. Roddy.

“Les gens ont tout de suite compris. Il n’a pas été difficile de les convaincre”, affirme-t-il. “Je pense que les gens vont littéralement approcher leurs représentants élus en insistant pour que des parcs éoliens et solaires soient construits dans leur région.

Pascal Dalibard
Pascal Dalibardhttp://appel-aura-ecologie.fr
Pascal est un passionné de technologie qui s'intéresse de près aux dernières innovations dans le domaine de la téléphonie mobile et des gadgets. Il est convaincu que la technologie peut changer le monde de manière positive, mais il est également soucieux de l'impact environnemental de ces produits.

Articles connexes

Comment la voiture électrique réduit les revenus du gaz et du charbon pour le soutien du réseau électrique

Avec l'augmentation rapide des voitures électriques (VE) sur les routes, un changement majeur s'opère dans la manière dont...

Un nouveau processus de recyclage du polystyrène pourrait révolutionner l’industrie

Le polystyrène, couramment utilisé pour les emballages alimentaires et les produits de consommation, est l'un des plastiques les...

L’Union Européenne envisage des tarifs douaniers de 30 % sur les voitures électriques chinoises

L'essor de l'industrie chinoise pousse le monde occidental à adopter des politiques commerciales de plus en plus protectionnistes....

Les véhicules électriques freinent la croissance de la demande d’essence : un changement majeur en vue

Selon un récent rapport de la consultante Wood Mackenzie, la demande de gasoline devrait augmenter d'environ 340 000...