AccueilTéléphonie MobileXiaomi fait ses adieux à MIUI. HyperOS sera son nouveau système d'exploitation...

Xiaomi fait ses adieux à MIUI. HyperOS sera son nouveau système d’exploitation basé sur Android

Xiaomi veut un système pour interconnecter tous les produits de son écosystème. Il sera basé sur Android, mais avec la majeure partie de son propre code. Tout porte à croire qu'il s'agit d'une Global ROM

Adieu à MIUI après plus de dix ans d’histoire. L’une des couches de personnalisation qui a suscité le plus de réactions tout au long de son histoire est prête à être remplacée par Xiaomi HyperOS, le nouveau système d’exploitation qui donnera vie non seulement au Xiaomi 14, mais aussi aux nouveaux produits de l’écosystème Xiaomi.

L’entreprise souhaite lancer un système d’exploitation commun pour ses principaux produits. Sans avoir donné de données concrètes sur le sujet, tout porte à croire qu’HyperOS pourrait également être le système d’exploitation qui donnera vie à la prochaine grande étape de l’histoire de Xiaomi : sa voiture électrique.

Adieu MIUI. C’est officiel, Lei Jun lui-même a annoncé que Xiaomi HyperOS sera le système d’exploitation qui donnera vie au Xiaomi 14. Bien qu’il n’y ait pas de confirmation officielle, tout porte à croire qu’il s’agit d’un système mondial et non limité à la Chine. C’est la traduction directe de la mort de MIUI pour les nouveaux produits Xiaomi.

Basé sur Android. Au-delà du changement de nomenclature, les bases resteront quasiment identiques. Il est confirmé qu’HyperOS sera un système d’exploitation basé sur Android. La principale question est de savoir si les appareils sur lesquels MIUI est actuellement installé pourront passer à HyperOS, ou s’ils conserveront leur cycle de vie avec des mises à jour MIUI.

Xiaomi Master Class by Siegfried Hansen | Course Three: explore the history of photography

Xiaomi et l’écosystème. Xiaomi ne veut plus se contenter d’être une entreprise de téléphonie mobile, elle veut créer son propre écosystème complet de produits, y compris des voitures électriques. Il est donc particulièrement logique de créer un système d’exploitation dans lequel tous ses produits peuvent être facilement interconnectés.

C’est quelque chose qu’ils commençaient à réaliser avec des applications comme Xiaomi Home et certaines fonctionnalités spécifiques à MIUI, mais le saut vers ce nouveau système d’exploitation serait un pas de plus.

Le défi de l’adaptation. Xiaomi est indétrônable en Europe et en France, mais la grande plainte historique des utilisateurs vient de MIUI et de certains de ses problèmes. Une ROM qui, bien qu’ayant une version mondiale, est conçue par et pour le marché asiatique.

HyperOS doit relever le défi d’être une ROM plus adaptée au reste des marchés. On peut également s’interroger sur l’intégration de la charge publicitaire, abondante dans certains produits Xiaomi, comme les téléphones de milieu de gamme.

Pascal Dalibard
Pascal Dalibardhttps://appel-aura-ecologie.fr
Pascal est un passionné de technologie qui s'intéresse de près aux dernières innovations dans le domaine de la téléphonie mobile et des gadgets. Il est convaincu que la technologie peut changer le monde de manière positive, mais il est également soucieux de l'impact environnemental de ces produits.

Actualités

Coups de cœur