AccueilTechnologieMise en service de la plus grande usine d'Europe consacrée exclusivement à...

Mise en service de la plus grande usine d’Europe consacrée exclusivement à la fabrication de piles à combustible à hydrogène

Symbio lance SymphonHy : la plus grande gigafactory d'Europe pour les piles à hydrogène

Publié le:

Symbio, joint venture entre Forvia, Michelin et Stellantis, a lancé SymphonHy, sa première gigafactory à Saint-Fons, en France. Cette installation, la plus grande de ce type en Europe, constitue une étape importante dans la production de piles à combustible à hydrogène, favorisant une mobilité plus durable et plus efficace.

Avec une capacité annuelle de 50 000 systèmes de piles à combustible, SymphonHy est conçue pour stimuler la production à grande échelle. Elle fait également partie de HyMotive, un projet stratégique d’un milliard d’euros, soutenu par l’Union européenne et le gouvernement français, visant à développer une technologie de rupture. Ce projet représente non seulement une rupture technologique, mais génère également 1 000 emplois.

Innovation et expansion : les piliers de SymphonHy

SymphonHy n’est pas seulement une usine de production. Elle comprend le siège social de Symbio, un centre d’innovation et la Symbio Hydrogen Academy. Elle se distingue par sa technologie de pointe, son haut niveau d’automatisation et de robotique, qui facilite la production industrielle à grande échelle et à des coûts compétitifs. En outre, ses installations sont conçues pour être autosuffisantes sur le plan énergétique et sont certifiées BREEAM “Very Good”.

En termes de chiffres, SymphonHy a une capacité de production actuelle de 16 000 unités, qui devrait passer à 50 000 unités d’ici 2026.

L’usine abrite également plus de 450 ingénieurs, dont un centre d’innovation de classe mondiale.

Impact sur le marché

Symbio, avec plus de 30 ans d’expérience, offre une large gamme de solutions pour les véhicules utilitaires légers et moyens, les camions, les bus, et plus encore. Avec SymphonHy, l’entreprise soutient ses clients dans leurs projets de déploiement de transports fonctionnant à l’hydrogène, une réalité déjà tangible.

Stellantis, coactionnaire de Symbio, a été un pionnier dans la commercialisation de solutions à base d’hydrogène pour les véhicules commerciaux légers, et prévoit maintenant d’étendre sa gamme à des véhicules plus grands, y compris les fourgonnettes Ram et les camions lourds pour le marché nord-américain.

Engagement en faveur de la mobilité zéro émission

Philippe Rosier, PDG de Symbio, note que SymphonHy témoigne de la capacité de Symbio à tenir ses engagements industriels en accélérant la mise en œuvre d’une mobilité hydrogène à zéro émission. De leur côté, Patrick Koller, PDG de FORVIA, et Florent Menegaux, PDG de Michelin, réaffirment leur engagement en faveur de la mobilité zéro émission, en soulignant l’importance de l’hydrogène dans la transition énergétique.

Carlos Tavares, PDG de Stellantis, souligne que l’hydrogène est un élément clé de sa stratégie d’électrification et de la lutte contre le changement climatique.

Partenariats stratégiques et projets futurs

Symbio a créé une coentreprise avec Schaeffler, appelée Innoplate, pour produire des plaques bipolaires, un composant clé des piles à combustible. Innoplate, située en Alsace (France), commencera ses activités l’année prochaine.

HyMotive, dont une partie est SymphonHy, représente un investissement total d’un milliard d’euros et prévoit de construire une deuxième gigafactory, doublant ainsi sa capacité de production en France d’ici 2028. Depuis 2019, Symbio est passé de 50 à plus de 750 employés et prévoit de créer 1 000 emplois supplémentaires grâce à ce projet.

Symbio : leader mondial des piles à combustible

Avec une présence établie aux États-Unis et des projets d’expansion avec une nouvelle gigafactory en Amérique du Nord, Symbio se positionne comme un leader mondial de la technologie des piles à combustible, visant à produire 200 000 unités dans le monde d’ici 2030.

Vía www.symbio.one

Stéphane Bourgeois
Stéphane Bourgeois
Stéphane a commencé à écrire il y a quelques années, explorant des sujets tels que les dernières technologies numériques, l'impact environnemental des industries et les dernières découvertes scientifiques. Son objectif est de partager des informations claires et accessibles pour aider les lecteurs à mieux comprendre le monde qui les entoure.

Articles connexes

L’hydrogène fournira jusqu’à 26 % de la demande d’énergie finale de l’UE en 2050, mais il est peu probable qu’il soit utilisé pour les...

L'hydrogène électrique jouera un rôle essentiel dans la décarbonisation de l'Europe, mais les décideurs politiques ne devraient l'utiliser...

Le moteur à hydrogène révolutionnaire de Hyundai-Kia ne produit aucune émission : il ne pollue pas et n’émet pas de particules

Le stockage de l'hydrogène dans un réservoir pressurisé pour alimenter la pile à combustible d'un véhicule électrique est...

Le potentiel inconnu de Waze – une fonctionnalité surprenante que Google Maps ne possède pas

Waze pourrait être considéré comme la meilleure alternative à Google Maps pour planifier un itinéraire spécifique en voiture....

SOLYCO SOLon, solution photovoltaïque intégrant des panneaux bifaciaux verticaux et des toits verts

Cette initiative est le fruit d'une collaboration entre Solyco, fabricant renommé de panneaux photovoltaïques, et Optigrün, spécialiste de...