AccueilAuto & MotoLe groupe Tata va implanter une nouvelle usine de batteries pour voitures...

Le groupe Tata va implanter une nouvelle usine de batteries pour voitures électriques au Royaume-Uni

La première gigafactory du groupe en dehors de l'Inde a nécessité un investissement de plus de 4,6 milliards d'euros.

Le groupe indien Tata, propriétaire de Jaguar Land Rover, a annoncé mercredi qu’il construirait sa nouvelle grande usine de fabrication de batteries pour une nouvelle gamme de voitures électriques au Royaume-Uni, écartant une implantation en Europe.

L’entreprise a indiqué dans un communiqué que cette “gigafactory mondiale”, qui devrait être établie dans le comté de Somerset (sud-ouest de l’Angleterre), sera en mesure de produire 40 GWh de cellules par an.

L’investissement dans la nouvelle installation s’élèvera à 4 milliards de livres (plus de 4,6 milliards d’euros) et l’approvisionnement commencera en 2026, avec Jaguar Land Rover et Tata Motors comme clients de base, précise le communiqué.

L’usine, qui devrait créer jusqu’à 4 000 emplois, travaillera non seulement sur la mobilité électrique, mais aussi sur des “solutions de stockage d’énergie renouvelable pour des clients au Royaume-Uni et en Europe continentale”, ajoute le communiqué.

Le président des principaux actionnaires de Tata Sons, Natarajan Chandrasekaran, a déclaré que “le groupe Tata est profondément engagé en faveur d’un avenir durable” dans l’ensemble de ses activités.

“Notre investissement de plusieurs millions de dollars apportera une technologie de pointe au pays, qui contribuera à la transition du secteur automobile vers la mobilité électrique”, déclare-t-il dans le communiqué.

L’homme d’affaires ajoute qu’avec cet investissement stratégique, l’entreprise “renforce son engagement envers le Royaume-Uni”, dont il remercie le gouvernement d’avoir “facilité cet investissement”, sans préciser le type d’aide ni si elle a reçu des subventions.

Le Premier ministre britannique Rishi Sunak, un conservateur, a déclaré que le choix de Tata d’implanter son usine au Royaume-Uni reflétait “la force du secteur automobile britannique et les compétences de la main-d’œuvre”.

  • “Nous pouvons être très fiers que la Grande-Bretagne ait été choisie pour accueillir la première gigafactory du groupe Tata en dehors de l’Inde, nous consolidant ainsi comme l’un des endroits les plus attrayants pour construire des véhicules électriques “, a-t-il ajouté.

Pascal Dalibard
Pascal Dalibardhttps://appel-aura-ecologie.fr
Pascal est un passionné de technologie qui s'intéresse de près aux dernières innovations dans le domaine de la téléphonie mobile et des gadgets. Il est convaincu que la technologie peut changer le monde de manière positive, mais il est également soucieux de l'impact environnemental de ces produits.

Top Infos

Coups de cœur