AccueilAuto & MotoLe Grenadier : Le 4x4 électrique définitif arrivera en 2026, il perdra...

Le Grenadier : Le 4×4 électrique définitif arrivera en 2026, il perdra une pièce maîtresse et on connaît déjà son autonomie

L'Ineos Grenadier est l'idée de Jim Ratcliffe, l'un des hommes les plus riches du Royaume-Uni, qui a voulu faire revivre l'ADN et le design du Land Rover Defender, mais avec des technologies modernes.

Après les versions essence et diesel, l’entreprise prévoit de lancer une version à hydrogène, et nous avons maintenant plus de détails sur la troisième variante, l’Ineos Grenadier, un 4×4 électrique à batterie.

Le Grenadier est un pur tout-terrain. Il utilise une suspension à essieu rigide, une solution technique déjà utilisée uniquement par le Jeep Wrangler et le Suzuki Jimny (la Mercedes Classe G et le nouveau Land Rover Defender utilisent une suspension indépendante multibras). Il dispose d’une transmission intégrale permanente, d’une boîte de vitesses à démultiplication et d’un verrouillage des trois différentiels. Il est, bien entendu, construit sur un châssis à poutres et traverses.

Ce dernier devra être modifié dans la version électrique à batterie. La société britannique a annoncé qu’elle lancerait le Grenadier électrique à batterie en 2026, car elle a besoin de temps pour créer un nouveau châssis destiné à accueillir le bloc-batterie.

Le Grenadier 4x4 tout-terrain.
Le Grenadier est un pur tout-terrain.

Selon Ineos, l’entreprise a envisagé de convertir le Grenadier actuel en un véhicule purement électrique, mais il était trop compliqué de loger une grande batterie (nécessaire pour obtenir une autonomie décente dans une voiture aussi lourde) dans les longerons du châssis. Ils ont donc été contraints de repartir d’une feuille blanche et d’utiliser une plate-forme plus adaptée à une voiture électrique.

Au lieu d’un cadre traditionnel, le Grenadier à batterie utilisera un châssis de type “skateboard”, c’est-à-dire le type d’architecture le plus courant dans les voitures électriques modernes. La batterie, située en bas, sert de base à la monocoque.

Châssis de skateboard des Rivian R1T et R1S.
Châssis de skateboard des Rivian R1T et R1S.

Aucun autre détail n’est connu à ce stade, mais une option louable est qu’il utilisera la plateforme FM29 de Magna Steyr, également utilisée par le Fisker Ocean et plusieurs SUV chinois. Ineos développe son modèle électrique en collaboration avec Magna Steyr, qui a également joué un rôle clé dans le développement du Grenadier à moteur thermique.

Même s’il abandonne la structure traditionnelle, Ineos est convaincu qu’il sera “imbattable” sur le terrain et qu’il aura des capacités tout-terrain incontestables. Il s’agira même d’un “cheval de bataille” pour les tâches tout-terrain les plus difficiles, ce qui en fait l’un des tout-terrains électriques les plus performants du marché.

Ineos a également déclaré que l’autonomie sera “supérieure” à 400 kilomètres, bien qu’aucun détail sur la capacité ou la technologie de la batterie n’ait été annoncé. On ne sait pas non plus qui sera le fournisseur.

Intérieur du Grenadier INEOS 04
L’intérieur du Grenadier a peu changé, quelle que soit la motorisation.

Ineos travaille également sur un modèle plus luxueux, vraisemblablement une version fortement modifiée du Grenadier, principalement axée sur le luxe et le confort sur la route.

Parallèlement, l’entreprise poursuit le développement de la version hydrogène. Bien qu’il ait été dit que le projet avait été abandonné en raison des inconvénients de la source d’énergie, principalement une infrastructure de ravitaillement quasi inexistante, la marque a emmené une pile à combustible Ineos au dernier Festival de Goodwood, qui s’est tenu il y a quelques semaines. Le prototype Grenadier à hydrogène utilise le même groupe motopropulseur électrique que la BMW iX5 Hydrogen, qui délivre 402 ch et revendique une autonomie de 504 kilomètres.

Pascal Dalibard
Pascal Dalibardhttps://appel-aura-ecologie.fr
Pascal est un passionné de technologie qui s'intéresse de près aux dernières innovations dans le domaine de la téléphonie mobile et des gadgets. Il est convaincu que la technologie peut changer le monde de manière positive, mais il est également soucieux de l'impact environnemental de ces produits.

Top Infos

Coups de cœur