AccueilAuto & MotoDémystifier les mythes : de quel entretien une voiture électrique a-t-elle besoin...

Démystifier les mythes : de quel entretien une voiture électrique a-t-elle besoin ?

Alors, que vous envisagiez d'acheter une voiture électrique ou que vous débutiez et ayez encore des questions, nous allons tenter d'y répondre en détaillant l'entretien général et l'entretien spécifique nécessaire.

L’un des nombreux avantages d’un véhicule électrique est qu’il est plus facile et moins coûteux à entretenir qu’une voiture à moteur à combustion. Les principaux composants du système d’entraînement ne comportant pas autant de pièces mobiles, ils nécessitent moins d’entretien régulier. On dit parfois que les véhicules électriques ne nécessitent pas d’entretien en tant que tel, mais, bien que plus simples, ils en nécessitent.

Si l’on compare une voiture électrique à une voiture à moteur thermique, on constate que le nombre de pièces d’usure est beaucoup plus faible dans la première. Dans un moteur à combustion interne, de nombreuses pièces fonctionnent à des températures élevées, avec des frottements constants et des contraintes mécaniques importantes. Outre des éléments tels que la courroie de distribution, il existe des consommables tels que le filtre à huile, les bougies d’allumage, le filtre à carburant et le filtre à air d’admission. À cela s’ajoutent des pièces telles que l’embrayage de la boîte de vitesses ou les systèmes complexes AdBlue.

Alors oui, c’est vrai, une voiture électrique aura besoin de moins d’entretien qu’une voiture à moteur à combustion, simplement parce qu’elle a moins de pièces sujettes à l’usure et/ou aux pannes. Mais cela ne signifie pas qu’elle en est exempte et que nous pouvons être insouciants. Au contraire : comme tout autre véhicule, elle a besoin d’un certain nombre de soins qui contribueront à son bon fonctionnement, à sa sécurité et à la prévention de problèmes majeurs.

Entretien spécifique à une voiture électrique

Un entretien général similaire à celui d’une voiture à moteur à combustion

Il existe une série de pièces et d’éléments communs à toutes les voitures qui doivent être entretenus régulièrement et changés à une certaine fréquence.

Les pneus.

C’est peut-être le plus évident. En règle générale, les voitures électriques sont assez lourdes et disposent d’un couple important, ce qui augmente l’usure des pneus. Certains fabricants recommandent de permuter les quatre pneus tous les 10 000 à 12 000 kilomètres environ, afin que l’usure soit la même sur les quatre unités.

Le liquide lave-glace.

On l’oublie parfois, mais il vaut la peine de vérifier fréquemment le niveau du liquide, ainsi que l’absence de fissures ou d’usure dans le réservoir. Un essuie-glace spécifique permet de garder le pare-brise propre. L’utilisation d’eau ordinaire peut obstruer les tuyaux du système à long terme.

Le liquide de frein.

Le liquide de frein est chargé d’exercer une pression dans le circuit hydraulique des freins mécaniques. Il s’agit donc d’un élément essentiel pour la sécurité d’un véhicule et, à ce titre, il est important d’y prêter attention et de le changer conformément aux intervalles d’entretien indiqués par le fabricant. Normalement, un changement est nécessaire tous les trois ans.

Disques et plaquettes de frein.

Les voitures électriques présentent l’avantage d’une moindre usure des disques et des plaquettes de frein grâce aux systèmes de récupération d’énergie qui équipent la quasi-totalité des voitures à batterie. Ce système permet au moteur électrique de réduire sa vitesse et, selon le modèle, il est possible de rouler presque sans utiliser la pédale de frein en ville. Les intervalles de remplacement des plaquettes de frein sont donc plus longs que dans une voiture non électrique.

Batterie basse tension 12 V.

Elle est responsable de l’alimentation en électricité des éléments auxiliaires basse tension, tels que les vitres électriques, les feux et les essuie-glaces. Avec le temps, elle perd de sa performance et doit être remplacée par une nouvelle.

Système de climatisation.

Il s’agit d’un système fermé dont l’entretien nécessite l’expertise d’un spécialiste. De temps à autre, il peut être nécessaire de recharger le réfrigérant et de changer le filtre à poussière et à pollen.

Entretien spécifique à une voiture électrique

Entretien spécifique à une voiture électrique

Après avoir passé en revue l’entretien général ou courant d’une voiture à combustion, il est temps de parler de l’entretien spécifique d’une voiture électrique à batterie. Les spécificités d’une voiture électrique à pile à combustible ne sont pas abordées ici.

Niveau de liquide de refroidissement.

Une voiture électrique transporte du liquide de refroidissement pour la batterie et d’autres composants du système électrique à haute tension, qui atteignent des températures élevées lorsqu’ils fonctionnent. Il est essentiel que la quantité de liquide de refroidissement soit correcte et en bon état pour que le(s) moteur(s) et la batterie fonctionnent correctement. Au contraire, un manque de liquide de refroidissement peut entraîner des pannes graves.

Le liquide de transmission.

Les voitures électriques ne disposent pas d’une transmission classique à plusieurs vitesses, mais elles possèdent, outre le différentiel, une boîte de vitesses à rapport fixe dont les engrenages et les pignons correspondants baignent dans l’huile. Une bonne lubrification est essentielle pour assurer le bon fonctionnement des engrenages et éviter qu’ils ne chauffent trop.

Les constructeurs indiquent généralement des intervalles très longs pour la vidange du liquide de transmission : plus de 10 ans et 200 000 kilomètres, parfois même pour toute la durée de vie du véhicule. Si vous êtes de ceux qui chouchoutent leur voiture pour qu’elle fonctionne comme de la soie, changez ce liquide tous les 120 000 kilomètres.

Câble de recharge.

Le câble de charge doit être propre et sec et, bien entendu, il ne doit pas être mouillé pendant la charge.

Électronique de puissance.

Cette opération ne doit pas être effectuée par le propriétaire. Lors des contrôles réguliers de la voiture, le technicien en question vérifiera les connexions électriques ainsi que l’isolation des câbles, du moteur et de la batterie.

Entretien spécifique à une voiture électrique

La batterie, un élément particulier

La batterie de traction (celle qui alimente le(s) moteur(s) du véhicule) ne nécessite pas d’entretien spécifique de la part du propriétaire, bien qu’il existe des conseils d’entretien pour prendre soin de la batterie, réduire sa dégradation et prolonger sa durée de vie.

Les batteries des véhicules électriques se dégradent avec le temps et perdent une partie de leur capacité, ce qui réduit l’autonomie du véhicule. Toutefois, à mesure que l’échantillon de véhicules étudiés augmente, il devient clair que la dégradation est généralement plus faible que prévu. Dans tous les cas, il est conseillé de vérifier périodiquement leur état de santé auprès du service officiel ou d’un atelier spécialisé.

Pour prolonger la durée de vie de la batterie, il ne faut pas abuser des chargeurs rapides à courant continu. Idéalement, ils ne devraient être utilisés que lorsqu’il n’y a pas d’autre option, c’est-à-dire lors des déplacements sur route. La puissance plus élevée des chargeurs rapides sollicite davantage les batteries, ce qui augmente leur dégradation. Dans la mesure du possible, il est préférable de charger le véhicule à faible puissance (charge à domicile).

Évitez également, dans la mesure du possible, de recharger la batterie au maximum et de la laisser se décharger complètement. Les fabricants s’accordent à dire qu’il est préférable de maintenir la batterie entre 20 et 80 % de sa capacité. Cette recommandation ne s’applique pas nécessairement aux batteries au lithium-ferrophosphate (LFP), qui sont moins vulnérables aux extrêmes et ne souffrent pas autant en dessous de 10 % ou au-dessus de 90 %.

En revanche, si le véhicule n’est pas utilisé pendant une longue période, il est conseillé de le laisser en stationnement avec une batterie chargée à environ 60 %.

Pascal Dalibard
Pascal Dalibardhttps://appel-aura-ecologie.fr
Pascal est un passionné de technologie qui s'intéresse de près aux dernières innovations dans le domaine de la téléphonie mobile et des gadgets. Il est convaincu que la technologie peut changer le monde de manière positive, mais il est également soucieux de l'impact environnemental de ces produits.

Top Infos

Coups de cœur