Comment ce SUV hybride vise à prendre des parts de marché au Kia Niro

Date:

La voiture qui a mis les SUV à la mode a désormais une alternative hybride dans sa gamme, avec une technologie différente de celle de Toyota et une taille presque identique à celle du KIA Niro.

Le segment des SUV tout électriques est en plein essor. Cependant, il s’agit d’un secteur qui, pour beaucoup, a un père et c’est le Nissan Qashqai. Il est arrivé en Espagne il y a presque deux décennies et, bien que son histoire soit pleine de grands succès, ces dernières années, il a eu de sérieuses difficultés à résister aux alternatives proposées par d’autres entreprises telles que Hyundai ou Renault et, dernièrement, l’un de ses plus grands rivaux dans le segment : le Kia Niro.

Le modèle de Nissan vient de recevoir une mise à jour qui représente une nouvelle génération marquée par une rénovation esthétique complète, plus de technologie et l’ajout d’une alternative mécanique électrifiée appelée E-Power. Dans le même temps, Kia a également décidé de rafraîchir l’un de ses modèles phares, le Niro. Le Niro reste disponible en version ECO et DGT Zero, mais avec une puissance inférieure à celle du modèle similaire de Nissan.

Nissan Qashqai
La nouvelle génération du Nissan Qashqai s’accompagne d’une évolution esthétique.

Le Nissan Qashqai dispose désormais de variantes essence soutenues par des systèmes Mild-Hybrid, ainsi que de l’hybride E-Power mentionné précédemment. Il s’agit d’un système hybride introduit en 2016 au Japon, coïncidant avec le renouvellement du Note, et fonctionnant différemment de celui de Toyota. Contrairement à ce dernier, seul le moteur électrique est relié aux roues dans l’e-Power. Celui-ci est alimenté par l’électricité stockée par un moteur à essence dans une batterie qui ne peut pas être connectée au réseau. Nissan affirme que cela élimine le besoin d’un chargeur externe et permet d’obtenir les performances dynamiques des voitures électriques. En bref, ce véhicule pourrait être considéré comme une voiture électrique à autonomie étendue, dans la mesure où sa batterie ne peut être rechargée sur le réseau.

Le SUV japonais dispose d’une puissance totale de 190 ch et d’un couple maximal de 330 Nm. Il est capable de passer de 0 à 100 mph en 7,9 secondes et d’atteindre une vitesse maximale de 170 mph. Malgré tout, il ne consomme que 5,3 litres.

Kia Niro
Si l’on considère son esthétique, il est clair que la Kia est la plus audacieuse à cet égard.
Comparaison avec ses concurrents

En regardant le catalogue de Kia, on trouve le Niro hybride, un modèle avec un label ECO de la DGT et un design plus commun. Il dispose d’un système composé d’un moteur à combustion de 105 ch et d’un moteur électrique de 44 ch. La combinaison des deux permet d’obtenir une puissance totale de 141 ch et une consommation combinée de 4,4 litres. A priori, on pourrait dire que le Coréen est une meilleure option que le Japonais en raison de sa plus faible consommation de carburant. Mais cette appréciation est à nuancer.

En termes d’esthétique, le Nissan Qashqai a une image plus continue et plus sobre que le Kia Niro, ce dernier étant présenté comme une alternative esthétiquement plus disruptive au sein de son propre secteur. En termes de dimensions spécifiques, le Qahqai et le Niro sont pratiquement identiques. Plus précisément, le Qahqai japonais mesure 4 425 mm de long, 1 848 mm de large et 1 625 mm de haut. Le Niro est de même longueur (4 420 mm), plus étroit de deux centimètres et, oui, plus bas de huit centimètres.

Tout nouvel intérieur du Nissan Qashqai
En termes de finition, le Nissan Qashqai se situe un cran au-dessus du Kia Niro.

Dans l’habitacle, le Qashqai a bénéficié du lifting et dispose désormais d’un double écran sur la planche de bord, l’un pour l’instrumentation numérique et l’autre pour l’infodivertissement, avec écran 8 pouces et connexions via Apple CarPlay et Android Auto. Il insère également une sellerie matelassée sur la plupart de ses surfaces.

Là encore, le Kia est un peu plus impressionnant à regarder, bien que les lignes plus audacieuses de l’extérieur ne soient pas reproduites dans l’habitacle. Comme le Qashqai, il dispose d’un double écran (instrumentation et infotainment), mais ses finitions sont moins apparentes que celles du Nissan, avec davantage de surfaces en plastique dur ou même le toujours délicat noir piano, un matériau qui attire la poussière et se raye facilement.

En termes de finition, le Nissan Qashqai se situe un cran au-dessus du Kia Niro.

En termes d’habitabilité, les deux sont très proches, offrant un espace pratiquement identique à tous les occupants. La principale différence réside dans le fait que les sièges du Nissan Qashqai sont plus hauts que ceux du Kia. La différence est plus marquée au niveau de l’espace de chargement, le modèle japonais ayant un volume de 479 litres, contre 451 litres pour le Niro. Dans les deux cas, les sièges arrière peuvent être rabattus dans un rapport 2+3 pour augmenter la capacité de stockage et de transport.

La clé : le prix

En effet, le Nissan Qashqai E-Power dans sa version d’entrée de gamme Acenta est proposé à partir de 39 600 euros, tandis que le Kia Niro hybride est proposé à partir de 32 311 euros. La différence est donc de 7 300 euros. Un surcoût peut-être trop important en échange d’une puissance supérieure, d’une technologie plus innovante, d’une meilleure finition et d’un espace de chargement plus important.

Pascal Dalibard
Pascal Dalibardhttp://appel-aura-ecologie.fr
Pascal est un passionné de technologie qui s'intéresse de près aux dernières innovations dans le domaine de la téléphonie mobile et des gadgets. Il est convaincu que la technologie peut changer le monde de manière positive, mais il est également soucieux de l'impact environnemental de ces produits.

Articles connexes

Comment la voiture électrique réduit les revenus du gaz et du charbon pour le soutien du réseau électrique

Avec l'augmentation rapide des voitures électriques (VE) sur les routes, un changement majeur s'opère dans la manière dont...

Un nouveau processus de recyclage du polystyrène pourrait révolutionner l’industrie

Le polystyrène, couramment utilisé pour les emballages alimentaires et les produits de consommation, est l'un des plastiques les...

L’Union Européenne envisage des tarifs douaniers de 30 % sur les voitures électriques chinoises

L'essor de l'industrie chinoise pousse le monde occidental à adopter des politiques commerciales de plus en plus protectionnistes....

Les véhicules électriques freinent la croissance de la demande d’essence : un changement majeur en vue

Selon un récent rapport de la consultante Wood Mackenzie, la demande de gasoline devrait augmenter d'environ 340 000...