AccueilAuto & Moto5 points positifs et 5 points négatifs de la version 2023 du...

5 points positifs et 5 points négatifs de la version 2023 du Renault Espace

La sixième génération du légendaire Renault Espace, qui sera lancée en 2023, abandonne son concept de monospace après presque 40 ans pour devenir un SUV. Ce qui n'est pas sans conséquences, bien sûr.

Le Renault Espace est le monospace par excellence. Je dirais que presque tout le monde le connaît, même ceux qui ne connaissent rien aux voitures. Lancé en 1984, il est en quelque sorte à l’origine de l’expansion des monospaces, un phénomène qui s’est étendu à plusieurs segments.

En raison de mon âge, je n’ai pu tester que les quatrième et cinquième générations d’Espace, et j’ai bien aimé cette dernière. Il a été arrêté en 2023 et son remplaçant, l’Espace de sixième génération, est passé par la voie médiane en allongeant la carrosserie de l’Austral de 21 cm pour la porter à 4,72 mètres (13,5 cm de moins que l’ancien Espace), ce qui en fait désormais un SUV construit sur la plate-forme CMF-CD. Mais voyons ce qu’il y a de bien et de moins bien…
Renault Espace 2023

5 bons côtés du Renault Espace 2023

  1. Il est très confortable. Le confort de conduite reste quasiment inchangé dans l’Espace remastérisé. Le travail sur les suspensions se traduit par une conduite soyeuse et moelleuse.
  2. De bonnes qualités. L’intérieur est plutôt bien réalisé, au point d’être plus proche des voitures premium que des voitures généralistes.
  3. Efficace au quotidien. Elle n’est disponible qu’avec un groupe motopropulseur hybride non électrique, qui est décrit plus en détail ci-dessous. En conduite urbaine, elle parvient à rouler longtemps en mode électrique, avec une consommation moyenne inférieure à 6,0 litres aux 100 kilomètres.
  4. Il n’est pas nécessaire d’augmenter la puissance. La combinaison hybride-thermique a une puissance combinée de 200 ch. Pour un usage familial, c’est largement suffisant, puisqu’il ne faut que 8,8 secondes pour passer de 0 à 100 km/h.
  5. Elle n’est pas trop chère. La gamme commence à 42.253 euros et la version la plus équipée, qui est celle-ci, coûte 46.618 euros. Ces chiffres ne sont pas sans rapport avec les performances globales de la voiture.

Renault Espace 2023

Les points négatifs du Renault Espace 2023

  1. Ce n’est pas un monospace, ce n’est pas un Espace. L’idée d’étirer un Espace pour en faire une voiture plus familiale n’est pas mauvaise. Mais à mon avis, elle n’aurait pas dû s’appeler Espace, car elle n’a rien à voir avec ses ancêtres supposés.
  2. Moins pratique. Un monospace est difficile à battre en termes d’utilisation de l’espace intérieur, et cela se reflète dans le nouvel Espace. Il offre une très bonne hauteur sous plafond, mais moins de largeur qu’auparavant et un coffre qui passe à 581 litres en version cinq places et 477 litres en version sept places (et 159 litres toutes places confondues). Dans la génération précédente, il était de 680 litres dans la version cinq places et de 614 litres dans la version sept places (247 litres lorsque tous les sièges sont utilisés).
  3. Les sièges à 7 places sont très étroits. L’accès à la troisième rangée de sièges est difficile et l’espace pour les jambes est négligeable. En outre, le plancher est très haut, ce qui oblige à plier les genoux de manière inconfortable. Ils ne sont utilisables que par des enfants en bas âge et seulement si l’on sacrifie l’espace de la deuxième rangée en l’avançant (on peut le faire de 26 cm au maximum).
  4. Consommation sur route. Si l’hybride est très efficace en ville et sur les trajets quotidiens, il l’est moins sur la route. À un rythme légal, il est très facile d’obtenir environ 8,0 L/100 km.
    La digitalisation à outrance. L’Espace, comme presque tous les modèles Renault, souffre d’une digitalisation excessive, ce qui est désagréable lors de la prise en main de la voiture. Le fait qu’il y ait des commandes physiques pour la climatisation et que certains systèmes ADAS disposent d’une mémoire de désactivation est appréciable, mais il faut un certain temps pour naviguer avec fluidité dans les menus du système multimédia.
  5. Enfin, le tableau de bord n’est pas doté d’un écran traditionnel.

Le fonctionnement du Renault Espace

Sous le capot avant se trouve un petit moteur trois cylindres 1,2 litre turbo de 130 ch, associé à deux moteurs électriques, l’un de 68 ch (qui alimente la voiture) et l’autre de 34 ch (qui recharge la batterie). La puissance combinée est de 200 ch. La batterie, d’une capacité de 2 kWh, est située sous les sièges avant.

Sa capacité est élevée pour un véhicule hybride non rechargeable, ce qui permet de rouler en ville en mode électrique pendant de nombreux moments, et donc de limiter la consommation de carburant dans une large mesure.

Renault Espace 2023

Tableau de bord du Renault Espace 2023

La boîte de vitesses est très particulière car elle comporte une série de pignons qui se combinent pour former différents rapports, à savoir deux en mode électrique et cinq lorsque le moteur à essence est enclenché. L’expérience de conduite est un peu étrange parce qu’il y a des sauts importants entre les rapports et parce que les changements de vitesse ne se font pas toujours au moment où on s’y attend. Cependant, ses performances ne sont pas insatisfaisantes.

Elle démarre toujours en mode électrique (avec le moteur de 68 ch, car il n’y a pas d’embrayage), puis la puissance thermique vient s’ajouter si l’on a besoin de plus de puissance ou si la charge de la batterie diminue. En ce qui concerne le châssis, outre son bon confort, il convient de mentionner l’essieu arrière directeur. Ce système, appelé 4Control, permet aux roues arrière de tourner de 5° en dessous de 50 km/h (dans l’autre sens pour raccourcir le rayon de braquage) et de 1° au-dessus de 50 km/h (dans le même sens que les roues avant pour raccourcir le rayon de braquage).

Renault Espace 2023

Combien coûte le Renault Espace ?

  • Espace E-Tech Full Hybrid Techno 44.500 Euros
  • Espace E-Tech Full Hybrid Techno Esprit Alpine 47.500 Euros
  • Espace E-Tech Full Hybrid Iconic 49.500 Euros

Les trois niveaux de finition peuvent être combinés avec une configuration cinq ou sept places, et le prix ne varie pas en fonction de la configuration choisie.
Renault Espace 2023

Combien coûte ce Renault Espace ?

L’Espace testé est doté de la finition Iconic et de la quasi-totalité des équipements optionnels disponibles, ce qui lui vaut un prix de 54 400 euros. Il est équipé d’un toit panoramique (1 000 euros), d’un système audio Harman Kardon (950 euros), de phares matriciels (900 euros), d’un affichage tête haute (800 euros), d’une peinture métallisée (800 euros) et d’un assistant de centrage dans la voie avec avertisseur de dépassement de vitesse (500 euros).

Pascal Dalibard
Pascal Dalibardhttps://appel-aura-ecologie.fr
Pascal est un passionné de technologie qui s'intéresse de près aux dernières innovations dans le domaine de la téléphonie mobile et des gadgets. Il est convaincu que la technologie peut changer le monde de manière positive, mais il est également soucieux de l'impact environnemental de ces produits.

Top Infos

Coups de cœur