Le rêve de ne devoir recharger son téléphone qu’une fois par mois se rapproche de plus en plus

le:

Bientôt, un téléphone portable avec une autonomie d'un mois ? Des chercheurs de l'Université de Cambridge travaillent sur une micropuce révolutionnaire.

La vie serait différente si notre téléphone portable n’avait besoin d’être rechargé qu’une fois par mois, et les chercheurs travaillent actuellement sur une micropuce qui rendrait cela possible.

La technologie des téléphones portables s’est considérablement améliorée au cours des dernières décennies, avec un petit appareil doté d’une grande puissance de traitement dans votre poche.

Toutefois, la batterie n’a guère progressé, car nous devons pratiquement recharger la batterie d’un téléphone portable une, voire deux fois par jour.

Les téléphones mobiles sont donc loin d’être parfaits, car l’utilisateur est toujours dépendant d’une technologie externe. Elle n’est pas efficace pour alimenter les processeurs de plus en plus puissants qui doivent répondre aux exigences des applications et des jeux.

Mais cette situation est peut-être sur le point de changer, car des scientifiques de l’université de Cambridge travaillent sur une micropuce qui pourrait fonctionner si efficacement que les téléphones portables n’auraient plus besoin d’être rechargés qu’une fois par mois.

Student Accidentally Created Rechargeable Battery That Lasts for 400 Years

Une équipe de chercheurs en mathématiques de l’université de Cambridge a révélé qu’il était possible d’améliorer de façon exponentielle l’autonomie des batteries de téléphones portables.

L’astuce consiste à créer un processeur à puce de silicium qui n’a pratiquement pas besoin d’énergie pour fonctionner, ce qui signifie qu’il n’est pas nécessaire d’avoir une batterie.

“S’ils parviennent à concrétiser cette affirmation scandaleuse, cela signifie que nous aurons un téléphone portable qui durera un mois, et non pas un jour. Si quelqu’un peut le faire, c’est l’équipe de Cambridge au Royaume-Uni”, déclare Sean Redmond, directeur général de SiliconCatalyst.

Mais il s’agit encore d’un travail en cours et nous ne le verrons pas de sitôt dans un appareil électronique.

S’il est finalement mis sur le marché et adopté par les principaux acteurs technologiques, il est clair que le concept des téléphones mobiles changera, car l’utilisateur n’aura plus à se soucier de recharger son appareil.

Si vous avez aimé cet article, partagez-le avec vos amis sur les réseaux sociaux, merci !
Stéphane Bourgeois
Stéphane Bourgeois
Stéphane a commencé à écrire il y a quelques années, explorant des sujets tels que les dernières technologies numériques, l'impact environnemental des industries et les dernières découvertes scientifiques. Son objectif est de partager des informations claires et accessibles pour aider les lecteurs à mieux comprendre le monde qui les entoure.

Articles connexes

Voici Vertiia, le premier eVTOL à hydrogène au monde

Conçu par la société australienne AMSL Aero, le Vertiia est le premier eVTOL à hydrogène au monde. Bien...

L’intelligence artificielle fait une prédiction alarmante sur l’avenir. À quoi ressemblera le monde en 2100 ?

Sa réponse n'est pas exacte, mais elle nous donne une prédiction de ce qui pourrait arriver à l'humanité...

Arbres renouvelables, l’innovation au service de cette solution éolienne et solaire

La société française New World Wind présente ces arbres éoliens-solaires innovants que l'on peut déjà voir dans plusieurs...

Hofer Ultevate, une batterie pour voitures électriques qui, avec 1 MW d’énergie, se charge à 100 % en 8 minutes

L'entreprise spécialisée dans la technologie et le développement de solutions de transmission efficaces vient de dévoiler la batterie...