samedi, juin 22, 2024
AccueilSciencesComment la technologie d’interface cerveau-machine redonne la mobilité aux paraplégiques

Comment la technologie d’interface cerveau-machine redonne la mobilité aux paraplégiques

Depuis un certain temps que les neurosciences commencent à montrer des résultats impressionnants avec la technologie d’interface cerveau-machine. Cette évolution redonne non seulement de l’espoir aux paraplégiques, mais ouvre également de nouvelles portes dans le domaine de la médecine régénérative.

Il y a quelques mois, le résultat d’une collaboration entre l’EPFL/CHUV/UNIL et le CEA/CHUGA/UGA, avec des scientifiques et neurochirurgiens tels que Grégoire Courtine et Jocelyne Bloch à la tête du projet. Aujourd’hui, nous allons nous en souvenir avec quelques vidéos qui montrent la magie.

Le système repose sur deux types d’implants électroniques. Le premier, appelé WIMAGINE, est placé dans la région du cerveau qui contrôle les mouvements des jambes. Le second est un neurostimulateur connecté à un champ d’électrodes dans la moelle épinière, la partie de la colonne vertébrale qui contrôle les mouvements des jambes. Ces implants communiquent entre eux à l’aide d’algorithmes d’intelligence artificielle, qui décodent les intentions de mouvement du cerveau et les convertissent en stimuli électriques qui activent les muscles de la jambe.

Le patient, identifié sous le nom de Gert-Jan, a non seulement pu remarcher, mais a également montré des signes de récupération dans d’autres fonctions neurologiques. Cela suggère que la technologie pourrait avoir des applications allant au-delà de la simple restauration de la mobilité, y compris la récupération des fonctions sensorielles et motrices.

Ce projet fait partie de l’initiative NeuroRestore, une plateforme qui réunit des ingénieurs, des médecins et des scientifiques pour développer des thérapies neurologiques innovantes. Il est également soutenu par Clinatec, un centre de recherche biomédicale qui associe la recherche médicale à l’innovation technologique.

Première mondiale : Une personne paraplégique pilote sa marche par la pensée

Clinatec est un centre de recherche biomédicale qui est devenu un pilier dans le domaine de l’innovation médicale et technologique. Ce centre est le fruit d’un consortium d’institutions, dont le CEA (Commissariat à l’énergie atomique et aux énergies alternatives), le CHU de Grenoble Alpes (CHUGA) et l’Université Grenoble Alpes (UGA).

Paralyzed man able to walk again with brain and spine implants

La mission principale de Clinatec est la conception, le développement et la validation clinique de dispositifs médicaux innovants. Pour ce faire, le centre rassemble une équipe multidisciplinaire d’experts allant des mathématiciens et physiciens aux médecins et personnels de santé. Cette approche interdisciplinaire permet à Clinatec d’aborder des problèmes médicaux complexes sous des angles multiples, en utilisant des technologies de pointe.

Projet BCI et tétraplégie - Première mondiale - Clinatec

Clinatec a été impliqué dans une variété de projets allant des neurosciences à la robotique médicale. Sa participation au projet d’interface cerveau-machine visant à restaurer la mobilité des paraplégiques est un exemple de la manière dont le centre applique des technologies avancées, telles que l’intelligence artificielle et la neurotechnologie, pour résoudre des problèmes médicaux urgents.

Le centre est soutenu par le Fonds de Dotation Clinatec, qui lui permet de maintenir un flux constant de ressources pour la recherche et le développement. Ce financement est essentiel pour faire passer les projets de la phase de conception à la mise en œuvre clinique.

Vous avez plus d’informations sur ces avancées dans Nature

Louise Lamothe
Louise Lamothe
Bibliophile et accro aux infos en tout genre, Louise aime partager ses découvertes aux travers de ses articles.

Actualités

Coups de cœur